Rechercher

L’armée a saisi une cargaison de drogue de 120 kilogrammes à la frontière égyptienne

Les troupes ont saisi la marchandise d'une valeur de 2,4 millions de shekels ; aucune arrestation n'a été effectuée

De la drogue saisie lors d'une tentative de contrebande à la frontière égyptienne, le 8 avril 2022. (Crédit: Tsahal)
De la drogue saisie lors d'une tentative de contrebande à la frontière égyptienne, le 8 avril 2022. (Crédit: Tsahal)

Les troupes israéliennes ont déjoué une importante tentative de contrebande de drogue dans la nuit de jeudi à vendredi, a annoncé l’armée. La marchandise, d’une valeur de 2,4 millions de shekels, devait passer en Israël depuis l’Egypte.

Selon Tsahal, des soldats surveillant les caméras de surveillance ont repéré la tentative de trafic de drogue et ont dépêché des troupes sur les lieux.

Des suspects du côté égyptien ont jeté la drogue par-dessus la clôture, apparemment pour que des complices du côté israélien les récupèrent par la suite.

Les troupes ont saisi plus de 120 kilogrammes d’une drogue non spécifiée, selon Tsahal.

Aucune arrestation n’a été effectuée.

Israël affirme que les passeurs égyptiens opèrent en jetant la marchandise par-dessus la frontière aux Israéliens, qui vendent ensuite la drogue en Israël. Les passeurs trafiquent principalement de la marijuana à partir de laboratoires situés dans le Sinaï, mais des drogues dures comme l’héroïne sont également parfois passées en contrebande.

Bien que Tsahal soit chargé d’empêcher la contrebande le long de la frontière israélo-égyptienne, l’armée s’efforce généralement d’éviter une confrontation directe avec les trafiquants de drogue israéliens, laissant cela à la police.

Plusieurs affrontements meurtriers entre soldats israéliens et trafiquants de drogue ont eu lieu l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...