Rechercher

L’armée arrête des Palestiniens soupçonnés d’avoir blessé un soldat

L'unité Duvdevan a mené un raid le mois dernier, après que la voiture d'un soldat a été visée par des jets de pierres ; les détails de l'arrestation étaient sous censure militaire

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Des soldats de l’armée israélienne ont arrêté un groupe de Palestiniens suspectés d’avoir lancé des pierres contre un soldat israélien, le blessant légèrement, a fait savoir Tsahal.

« L’armée israélienne, les services de sécurité du Shin Bet ont mené une opération conjointe le mois dernier et arrêté les membres d’une cellule qui avaient jeté des pierres près du village d’Azzun… et modérément blessé un soldat israélien », a déclaré l’armée dans un communiqué.

Les arrestations ont eu lieu le mois dernier, mais l’incident faisait l’objet d’une censure militaire jusqu’à lundi.

Le 20 septembre, un officier de l’armée israélienne avait été modérément blessé après avoir reçu une pierre au visage alors qu’il conduisait dans le nord de la Cisjordanie.

La pierre avait traversé le pare-brise du soldat de 23 ans qui roulait près de l’implantation de Ma’aleh Shomron, à l’ouest de Naplouse, en compagnie de son père.

Le pare-brise d’une voiture dont le chauffeur a été blessé par un jet de pierre en Cisjordanie le 20 septembre 2019. (Crédit : services de secours)

Il avait été pris en charge par les services de secours dépêchés sur place, puis transporté à l’hôpital de Petah Tikva.

Plusieurs cas similaires de jets de pierres sur des véhicules israéliens ont été rapportés dans la région. Aucun blessé n’a été signalé.

« Après des efforts concertés entre l’armée israélienne et le Shin Bet, nous avons procédé à des arrestations de suspects », a déclaré un membre de l’unité d’élite Duvdevan dans un communiqué.

« Les soldats de l’unité Duvdevan opèrent en permanence afin d’arrêter et de contrecarrer les activités terroristes dans la région de Judée et de Samarie », a-t-il dit, utilisant le terme biblique pour la Cisjordanie.

Les jets de pierres contre les véhicules israéliens sont fréquents en Cisjordanie, mais ne font généralement pas de blessés. Des résidents d’implantations extrémistes ont également procédé à ce genre d’attaque contre des véhicules palestiniens. L’an dernier, un Israélien a été accusé d’avoir lancé une pierre ayant tué une Palestinienne.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...