Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

L’armée frappe le Hezbollah après des missiles tirés sur un poste frontière

Le groupe terroriste chiite affirme que l'attaque est une réponse aux membres tués dans une frappe israélienne antérieure, au cours d'affrontements à la frontière nord

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un véhicule blindé de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) stationné près d'un point frontalier dans la plaine de Khiyam au Liban, en face de la ville de Metula au nord d'Israël, en arrière-plan, le 11 octobre 2023. (Crédit : Joseph Eid/AFP)
Un véhicule blindé de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) stationné près d'un point frontalier dans la plaine de Khiyam au Liban, en face de la ville de Metula au nord d'Israël, en arrière-plan, le 11 octobre 2023. (Crédit : Joseph Eid/AFP)

Le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah a lancé des missiles guidés antichars sur un poste de l’armée israélienne à la frontière nord mercredi. Tsahal a répondu par une frappe de drone sur un poste du Hezbollah, alors que les combats se poursuivent dans le sud d’Israël à la suite des attaques dévastatrices commises par les hommes armés du groupe terroriste palestinien Hamas dans la bande de Gaza.

Plusieurs affrontements meurtriers ont eu lieu à la frontière nord ces derniers jours, certains étant revendiqués par des groupes terroristes palestiniens opérant depuis le sud du Liban contrôlé par le Hezbollah, et d’autres par le Hezbollah lui-même.

Le Hezbollah a revendiqué l’attaque au missile guidé antichar contre un poste de l’armée israélienne près du village d’Arab al-Aramshe, dans le nord d’Israël.

Dans un communiqué, le groupe terroriste a déclaré que l’attaque était une réponse à la mort de trois de ses membres dans des frappes israéliennes lundi, en réponse à des affrontements antérieurs à la frontière.

Le Hezbollah a affirmé avoir fait « un grand nombre de victimes confirmées » avec ce tir de missile.

Tsahal a déclaré avoir mené des frappes au Liban en réponse à l’attaque, mais n’a pas encore fourni d’informations sur les victimes.

Des forces blindées de l’armée israélienne dans une zone de rassemblement en Haute Galilée, près de la frontière nord d’Israël avec le Liban, le 11 octobre 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

L’armée a déclaré qu’un drone avait frappé un poste du Hezbollah dans le sud du Liban et que l’artillerie avait bombardé la source du tir de missile.

Au milieu des attaques à la frontière, une sirène de roquettes a retenti à Arab al-Aramshe, mais l’armée a déclaré plus tard qu’il s’agissait d’une fausse alerte.

Mardi soir, le Hezbollah a mené une autre attaque au missile antichar contre un véhicule blindé inoccupé de Tsahal à la frontière libanaise.

Cette attaque a eu lieu après que 15 roquettes ont été lancées depuis le Liban sur la Galilée occidentale, sans faire de blessés. Le Hamas, basé dans la Bande de Gaza, a ensuite revendiqué l’attaque à la roquette depuis le Liban.

L’armée israélienne a déclaré avoir touché trois postes du Hezbollah en réponse aux tirs de roquettes et à l’attaque de missiles antichars de mardi.

Lundi, Tsahal a affronté des terroristes à la frontière libanaise. Ces affrontements ont fait trois morts parmi les soldats israéliens et deux parmi les terroristes du Jihad islamique palestinien. Trois membres du Hezbollah ont été tués lors des bombardements israéliens de représailles contre les sites du groupe terroriste.

Des roquettes ont également été lancées sur Israël depuis le Liban dimanche et lundi.

Un incendie après un bombardement israélien dans le village de Jal al-Allam, au sud du Liban, le 10 octobre 2023. (Crédit : Mohammed Zaatari/AP)

Le Hezbollah s’est largement tenu à l’écart des précédentes séries de combats entre Israël et les groupes terroristes palestiniens, bien qu’il ait permis à des factions palestiniennes locales d’opérer à partir de son territoire dans le sud du Liban.

L’armée a renforcé ses forces dans le nord d’Israël, craignant que le groupe terroriste basé au Liban, et soutenu par l’Iran, n’ouvre un second front dans la guerre déclenchée par l’invasion sans précédent d’Israël, samedi, par des centaines de terroristes palestiniens du Hamas en provenance de la bande de Gaza.

Dans le contexte des tensions qui règnent dans le nord d’Israël, de nombreux habitants des villes proches de la frontière avec le Liban ont quitté leur domicile au cours de la journée écoulée, craignant de nouvelles attaques à la roquette.

Les tirs de missiles de mercredi en provenance du Liban ont eu lieu alors que des centaines de roquettes continuaient d’être lancées depuis la bande de Gaza sur le sud et le centre d’Israël.

Samedi matin, des terroristes palestiniens se sont déchaînés dans le sud du pays, tuant un millier de personnes, dont une grande majorité de civils, et emmenant au moins 100 captifs à Gaza. Depuis, le bilan israélien s’est alourdi à plus de 1 200 morts et des milliers de blessés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.