L’armée israélienne a commencé à boucher les tunnels d’attaque du Hezbollah
Rechercher

L’armée israélienne a commencé à boucher les tunnels d’attaque du Hezbollah

Netanyahu a indiqué que l'armée utilise des "moyens spéciaux" pour neutraliser les tunnels pénétrant en Israël en provenance du Sud-Liban ; l'armée ne fournit aucun détail

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens opèrent près du point d'entrée d'un tunnel creusé dans un champ de pommiers au sud de la ville israélienne de Metulla, depuis le Liban, le 19 décembre 2018. (Judah Ari Gross/Times of Israel)
Des soldats israéliens opèrent près du point d'entrée d'un tunnel creusé dans un champ de pommiers au sud de la ville israélienne de Metulla, depuis le Liban, le 19 décembre 2018. (Judah Ari Gross/Times of Israel)

L’armée israélienne a déclaré jeudi qu’elle avait commencé à condamner les tunnels d’attaque du Hezbollah creusés dans le nord d’Israël à partir du Sud-Liban.

Contrairement aux tunnels d’attaque de la bande de Gaza, que l’armée a parfois détruits avec des explosifs, les tunnels depuis le Liban seront bouchés, ont indiqué les responsables militaires.

On ne sait pas avec certitude ce que Tsahal utilise pour condamner les tunnels ni lequel des quatre tunnels que l’armée a déclaré avoir trouvé en Israël est en cours de destruction.

Un porte-parole de l’armée a déclaré que des détails supplémentaires sur la « neutralisation » des tunnels seraient communiqués prochainement.

Plus tôt jeudi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que l’armée utilisait des « moyens spéciaux » pour boucher les tunnels. « Nous poursuivons nos efforts pour contrecarrer ces tunnels terroristes », a-t-il ajouté.

Des soldats israéliens se tiennent autour de l’ouverture qui mène à un tunnel qui, selon l’armée, a été creusé par l’organisation terroriste du Hezbollah à la frontière entre Israël et le Liban, près de Metulla, le 19 décembre 2018. (AP Photo/Sebastian Scheiner)

Jusqu’à présent, l’armée a déclaré avoir découvert quatre tunnels de ce type en territoire israélien, l’un au sud de la ville de Metulla et l’autre près de la localité de Zarit, à la frontière avec le Liban. Tsahal refuse de divulguer l’emplacement des deux autres tunnels.

L’armée a également déclaré qu’elle était au courant de l’existence d’autres tunnels, mais qu’elle ne les avait pas encore tous localisés.

Le nombre précis de tunnels qu’Israël pense avoir été creusés depuis le Liban, ainsi que d’autres informations concernant l’opération, ne peuvent être publiés sur ordre de la censure militaire.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a débattu mercredi soir des tunnels du Hezbollah et de l’opération menée par l’armée israélienne pour les localiser et les détruire, mais a décidé de ne pas prendre de mesures contre l’organisation terroriste soutenue par l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...