L’asservissement des travailleurs juifs dans les Ardennes à la télévision
Rechercher

L’asservissement des travailleurs juifs dans les Ardennes à la télévision

Le documentaire diffusé sur la chaîne Histoire revient sur le sort de ces travailleurs obligatoires juifs attirés par la promesse d'une vie meilleure, dont une part fut déportée

Le musée Guerre et Paix en Ardennes (Crédit photo : page Facebook officielle du musée Guerre et Paix en Ardennes)
Le musée Guerre et Paix en Ardennes (Crédit photo : page Facebook officielle du musée Guerre et Paix en Ardennes)

La chaîne Histoire va rediffuser un documentaire réalisé par Francis Gillery sur la vie des juifs dans la zone de la France annexée par l’Allemagne en juillet 1940, les Ardennes, surnommée la « zone interdite ».

« En juillet 1940, les autorités allemandes annexent une partie de la France qui s’étend de la Somme à la frontière suisse afin d’y constituer des « zones réservées » au service des nazis, détaille la production.

Appliquant le plan nazi de pillage et d’exploitation des zones conquise « des centaines de juifs étrangers sont alors envoyés depuis la région parisienne jusque dans les Ardennes afin d’y travailler comme ouvriers agricoles ».

« En ces temps sombres et ­menaçants, la promesse d’un travail, d’un salaire, d’un toit ainsi que de la protection des familles, était belle, raconte Le Monde. Aussi certains fourreurs, gantiers ou tailleurs, originaires d’Europe de l’Est, exilés à Paris, décidèrent-ils de se convertir aux travaux des champs. Et, malgré eux, de devenir les esclaves d’un régime abject qui finira par les tuer.

Mais ils ne s’imaginaient les épreuves terribles qu’ils allaient devoir traverser, pour ceux qui survécurent. Ils découvrent un monde impitoyable: les GTE, les groupements de travailleurs étrangers. Asservies et opprimées, des familles entières s’épuisent aux travaux des champs durant plusieurs années avant d’être finalement déportées. Encore aujourd’hui, l’histoire de ces juifs des Ardennes reste largement méconnue. »

« En rassemblant peu à peu tous les éléments du puzzle », explique Télérama, « ce film raconte l’histoire de ces travailleurs juifs en s’appuyant sur les témoignages des quelques survivants et de leurs descendants ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...