Rechercher

L’avertissement aux voyageurs à destination du Maroc levé après plus de 10 ans

Le Conseil israélien à la sécurité nationale a fait savoir que la menace pesant sur les Israéliens en voyage dans le pays avait baissé après la reprise des liens

Des touristes israéliens arrivent à l'aéroport international de Marrakech-Menara sur le premier vol commercial direct entre Israël et le Maroc, le 25 juillet 2021. (Crédit : FADEL SENNA / AFP)
Des touristes israéliens arrivent à l'aéroport international de Marrakech-Menara sur le premier vol commercial direct entre Israël et le Maroc, le 25 juillet 2021. (Crédit : FADEL SENNA / AFP)

Le Conseil de sécurité nationale a annulé, lundi, un avertissement aux voyageurs désirant se rendre au Maroc qui était en vigueur depuis plus d’une décennie.

Dans un communiqué, le conseil a indiqué que la décision avait été prise suite à une évaluation qui a estimé que la menace pesant sur les Israéliens en visite au Maroc avait baissé après l’accord de normalisation qui a été signé, l’année dernière, entre les deux pays.

« Il est simultanément conseillé de continuer à exercer la plus grande vigilance lors d’un séjour dans le pays », a continué le conseil.

Le communiqué n’a pas livré plus de détails sur cette initiative.

Les Israéliens étaient autorisés à se rendre au Maroc avant même que les deux pays ne conviennent de rétablir des relations diplomatiques, l’année dernière, après deux décennies, dans le cadre d’une série d’accords de normalisation négociés par les États-Unis qui ont été conclus entre l’État juif et des nations arabes.

Le nouvel ambassadeur d’Israël au Maroc, David Govrin. (Autorisation)

Les premiers vols commerciaux entre Israël et le Maroc ont décollé au mois de juillet.

Au début du mois, la commission des nominations au sein du ministère des Affaires étrangères a désigné un chargé d’affaires au Maroc qui deviendra ambassadeur permanent à Rabat.

David Govrin, à la tête de la mission diplomatique depuis deux mois, dirigera dorénavant une ambassade pleinement revalorisée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...