Le cabinet approuve la construction de 5 nouvelles localités dans le Néguev
Rechercher

Le cabinet approuve la construction de 5 nouvelles localités dans le Néguev

Le ministre du Logement se félicite de l'acceptation du plan et invoque la vision sioniste de peupler le désert

Coucher de soleil dans le désert du Néguev près de la ville de Yeruham (Wikimedia Commons / Matthew Parker)
Coucher de soleil dans le désert du Néguev près de la ville de Yeruham (Wikimedia Commons / Matthew Parker)

Le ministre du Logement Yoav Galant (du parti Koulanou) a salué l’approbation dimanche par le cabinet de son plan visant à créer cinq nouvelles localités dans le sud du désert du Néguev, en disant que la decision « est nécessaire pour renforcer la mainmise [de l’Etat] sur les territoires faiblement peuplés dans le Néguev lesquels ont une importance nationale. »

Galant a ajouté que la création des communautés montrait « notre responsabilité de peupler le Néguev, d’y accroître les possibilités d’emploi et de tourisme, et de le transformer en une région demandée et florissante, conformément à la vision sioniste. »

Les villages communautaires prévus sont Shelach, Neve Gourion, Eshel Hanassi, Vadia et Daniel – lequel porte le nom de Daniel Tragerman, un garçon de quatre ans qui a été tué par des tirs de mortier lors de la guerre de Gaza en 2014.

La proposition, ayant prévu l’opposition d’organisations de protection de l’environnement à plus de constructions dans le désert, envisage de créer des villes nouvelles à proximité de l’infrastructure existante afin de minimiser les dommages à la terre et l’environnement.

סטטוס ארוך למיטיבי לכת, לכל הדואגים ולכל המדאיגים.מאז שהודעתי על הגשת הצעת החלטה להקמת 5 יישובים חדשים בנגב, פנו אלי ב…

Posted by ‎יואב גלנט – Yoav Gallant‎ on Wednesday, 18 November 2015

Daniel Tragerman (Autorisation)
Daniel Tragerman (Autorisation)

Le plan du gouvernement a été conçu en collaboration avec le Forum du Sud, qui rassemble des villes, des autorités et des organisations du Néguev.

Le ministre de la Protection de l’environnement Avi Gabbay (du parti Koulanou), le seul membre du cabinet à s’être opposé à la décision, a déclaré que les nouveaux villages affaibliraient les villes de développement du sud déjà en difficulté et mettraient un fardeau sur les autorités de planification, qui devrait aider les villes existantes au lieu d’établir de nouvelles, a rapporté le quotidien économique The Marker.

Galant a rejeté la critique, en disant que les nouvelles localités ne nuiraient pas aux collectivités existantes.

« En plus de la construction des nouvelles communautés, nous allons continuer à renforcer les villes anciennes en augmentant le nombre d’unités de logement en leur sein, afin de renforcer l’ensemble du Néguev et de toutes les solutions de peuplement là-bas », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...