Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Le candidat de Miri Regev à la direction des Transports finalement confirmé

La ministre s'était heurtée à des obstacles juridiques à la candidature de Moshe Ben Zaken et l'a nommé adjoint par intérim ces six derniers mois

Miri Regev et Moshe Ben Zaken au siège du Likud, le 2 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Miri Regev et Moshe Ben Zaken au siège du Likud, le 2 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Plus de six mois après avoir pris ses fonctions de ministre des Transports, Miri Regev (Likud), a finalement reçu l’autorisation de nommer un proche confident au poste de directeur-général de son ministère, après s’être heurtée dans un premier temps au refus de ses conseillers juridiques.

Ce refus a empêché Miri Regev de nommer Moshe Ben Zaken, son ancien assistant et agent politique, au poste de directeur général de son ministère en janvier, après que la commission consultative sur les nominations aux postes de direction de la Commission de la fonction publique a estimé que Ben Zaken n’était pas qualifié et n’était pas apte à occuper ce poste. La commission a cité son passé d’agent politique pour le parti du Likud auprès de Regev.

Bien que les recommandations de la commission ne soient pas contraignantes, le gouvernement va rarement à l’encontre de celles-ci et Regev n’a pas voulu porter la question devant la Haute Cour, ce qui aurait eu pour conséquence de « ternir la réputation de Moshe », avait-elle déclaré à l’époque.

« Je ne donnerai pas à la Haute Cour le plaisir de me critiquer et de critiquer le gouvernement depuis sa tour d’ivoire », a déclaré Regev en janvier.

Yael Cohen, conseillère juridique du ministère des Transports, a émis un avis à l’époque, arguant qu’il existait un obstacle juridique à la nomination de Ben Zaken. La procureure générale Gali Baharav-Miara s’était également opposée à sa candidature et avait déclaré qu’il n’était « pas qualifié pour occuper le poste, et que sa nomination pourrait nuire au fonctionnement du ministère et à sa capacité à remplir ses tâches nombreuses et complexes ».

Regev s’était engagée à poursuivre sa campagne au sein du cabinet afin d’éviter la nécessité d’obtenir l’approbation du Comité consultatif pour les nominations aux postes de direction, et avait insisté sur le fait que c’était le droit d’un ministre de choisir les personnes qu’il nommait à des postes de confiance.

Ben Zaken occupe depuis six mois le poste de directeur-général adjoint par intérim du ministère des Transports. Les postes de directeur-général adjoint ne nécessitent pas l’approbation de la commission.

Après ces six mois, la commission a donné son accord dimanche pour que Ben Zaken prenne officiellement le poste le plus élevé du ministère.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.