Le chef de la diplomatie française en Egypte pour des entretiens
Rechercher

Le chef de la diplomatie française en Egypte pour des entretiens

Sur la question palestinienne, Jean-Yves Le Drian soulignera l'appui de la France à l'action égyptienne pour "faciliter la réconciliation inter-palestinienne"

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, le 30 janvier 2018. (Crédit : AFP / Ludovic MARIN)
Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, le 30 janvier 2018. (Crédit : AFP / Ludovic MARIN)

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a mené dimanche au Caire des entretiens, notamment avec le président Abdel Fattah Al-Sissi, sur les dossiers libyen, syrien ou encore palestinien.

M. Le Drian, arrivé samedi soir au Caire, a rencontré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, ainsi que son homologue Sameh Choukri et le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit.

M. Sissi a évoqué avec M. Le Drian le renforcement des relations bilatérales et les questions régionales, dont les développements sur la scène libyenne, selon le porte-parole de la présidence égyptienne Bassam Radi.

« Il y a eu une concordance de vues sur le fait qu’un progrès relatif a été réalisé en Libye, ce qui nécessite la tenue d’élections avant la fin de l’année », a ajouté le porte-parole.

En Libye, « le processus politique doit aller de l’avant (…) c’est-à-dire faire en sorte que le processus électoral qui est le processus indispensable, puisse se faire d’ici la fin de l’année », a déclaré M. Le Drian lors d’une conférence de presse aux côtés de M. Choukri.

Le conflit israélo-palestinien et la guerre en Syrie ont également été évoqués lors des échanges.

En outre, la question des droits de l’Homme en Egypte a été soulevée avec le président Sissi. « La vitalité de la société civile et la garantie des libertés publiques sont le meilleur rempart contre le terrorisme », a ajouté M. Le Drian.

Le ministre français a même précisé que c’est M. Sissi lui-même qui a « abordé la question en ouverture de discussion ».

Le régime de M. Sissi est régulièrement montré du doigt par les organisations de défense des droits de l’Homme qui dénoncent des violations des libertés individuelles et la répression des opposants.

M. Le Drian a également rencontré des chefs d’entreprises françaises implantées en Egypte et a visité le chantier de la nouvelle ligne de métro du Caire réalisée en coopération avec la France.

Avant de clore sa visite dimanche soir, M. Le Drian devait également visiter le chantier du nouveau musée égyptien, au pied des pyramides du plateau de Guizeh.

L’ancien ministre français de la Défense connait bien l’Egypte. Il s’agit de son dixième déplacement dans ce pays où il s’est rendu sept fois comme ministre de la Défense de François Hollande, notamment dans le cadre de la négociation de contrats d’armement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...