Le chef de Tsahal réprimande un général pour une rencontre privée avec Bennett
Rechercher

Le chef de Tsahal réprimande un général pour une rencontre privée avec Bennett

En vertu du protocole militaire, il est interdit aux officiers de rencontrer directement des élus sans autorisation

Le général de brigade Ofer Winter assiste à une réunion de la Commission des affaires étrangères et de la défense à la Knesset, le 22 octobre 2018. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le général de brigade Ofer Winter assiste à une réunion de la Commission des affaires étrangères et de la défense à la Knesset, le 22 octobre 2018. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Aviv Kohavi, chef d’état-major de Tsahal, a officiellement réprimandé le général de brigade Ofer Winter suite à une conversation que l’officier a eue avec le chef du parti Yamina, Naftali Bennett, qui s’est tenue sans autorisation.

En vertu du protocole militaire, il est interdit aux officiers de rencontrer directement des élus sans autorisation.

Selon un article du journal Israel Hayom, Winter et Bennett se sont rencontrés en privé ces derniers jours. L’armée israélienne a déclaré qu’elle enquêterait sur la question après la publication de l’article hier.

Le chef du commandement central de Tsahal – le commandant de Winter – devait présenter hier ses conclusions à Kohavi, confirmant que la réunion avait eu lieu.

« Le chef d’état-major a appelé l’officier pour une clarification et a décidé de lui adresser une réprimande formelle en raison de la restriction concernant les contacts directs entre les militaires et les élus », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...