‘Le chef du réseau terroriste de Paris prévoyait d’attaquer des cibles juives’
Rechercher
Abaaoud a dit à sa cousine qu’ils feraient pire dans les quartiers ‘proches des Juifs’

‘Le chef du réseau terroriste de Paris prévoyait d’attaquer des cibles juives’

La déclaration d’un témoin ayant fuité nous apprend qu’Abdelhamid Abaaoud a demandé à sa cousine de le cacher alors qu’il préparait de futures attaques, selon Reuters

Abdelhamid Abaaoud, (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Abdelhamid Abaaoud, (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Le chef du groupe de terroristes, qui a mené les attaques ayant tué 130 personnes dans Paris il y a deux semaines, avait aussi prévu de frapper la communauté juive française, a annoncé Reuters vendredi citant la déclaration d’un témoin lié à l’enquête sur les attaques terroristes deu 13 novembre.

L’article ne précise pas quelles cibles juives devaient être frappées.

Les terroristes prévoyaient de pertuber les systèmes de transport et d’éducation dans la capitale française, a annoncé Reuters.

Abdelhamid Abaaoud, âgé de 27 ans, a été tué le 18 novembre lors de l’assaut de la police contre son appartement dans la banlieue de Paris, à Saint-Denis.

L’article de Reuters citait la déclaration du témoin affirmant que le citoyen belge Abaadoud « se vantait de la facilité avec laquelle il était rentré en Europe de la Syrie à travers la Grèce deux mois plus tôt, profitant de la confusion de la crise des migrants et du système Schengen sans passeport du continent ».

Les citations provenaient apparemment d’une déclaration confidentielle du témoin à la police qui a fuité cette semaine dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles.

Deux jours après le bain de sang de Paris, Abaaoud a demandé à sa cousine Hasna Ait Boulahcen de le cacher alors qu’il préparait plus d’attaques, aurait déclaré le témoin, que la police cherche à protéger, selon Le Monde.

Il lui a dit qu’ « ils feraient de pires dégâts dans les districts proches des Juifs et dérangerait les transports et les écoles », a déclaré le témoin

« Abaaoud a déclaré qu’il donnerait à Boulahcen 5 000 euros pour acheter deux costumes et deux paires de chaussures pour lui et le complice non identifié ‘pour correspondre au rôle’ dans une attaque prévue contre le quartier d’affaires de la Défense ».

Boulahcen a été tuée en même temps que son cousin.

Le bureau du procureur de Paris a déclaré vendredi qu’il lancerait une enquête pour savoir comment la déclaration confidentielle avait fuité dans la presse, a déclaré Reuters.

Des terroristes islamistes ont ciblé la communauté juive française plus d’une fois. En janvier, quatre personnes ont été tuées dans une attaque contre le supermarché Hyper Cacher à Paris, deux jours après que 12 personnes aient été tuées dans une attaque contre les bureaux de Charlie Hebdo dans la capitale française.

En mars 2012, un rabbin, ses deux jeunes enfants et une autre petite fille ont été tués par Mohamed Merah, un terroriste islamiste dans une école juive de la ville de Toulouse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...