Rechercher

Le conducteur d’une camionnette a refusé d’arrêter son véhicule, selon la police

La police des frontières a dû ouvrir le feu ; le conducteur s'est enfuit mais les 4 passagers ont été arrêtés ; des substances suspectes ont été trouvées dans la camionnette

La camionnette qui, selon la police, a été conduite vers les troupes au poste de contrôle de Hizma, le 20 mai 2022. (Crédit: Police israélienne)
La camionnette qui, selon la police, a été conduite vers les troupes au poste de contrôle de Hizma, le 20 mai 2022. (Crédit: Police israélienne)

Le conducteur d’une camionnette a refusé de s’arrêter à un poste de contrôle en Cisjordanie et a foncé en direction des soldats, a déclaré la police dans un communiqué vendredi matin.

Les troupes israéliennes ont ouvert le feu sur le véhicule afin de l’arrêter. Aucune victime n’est à déplorer.

La police a déclaré que la camionnette est arrivée au poste de contrôle de Hizma en provenance de Cisjordanie ; le conducteur a ignoré l’ordre d’arrêter le véhicule pour un contrôle.

« Le conducteur a tenté de franchir le poste de contrôle à grande vitesse, en essayant de heurter [les Israéliens qui y étaient stationnés] », a déclaré la police dans un communiqué.

La police des frontières et les agents de sécurité ont immédiatement tenté d’arrêter le véhicule, et le conducteur a alors rapidement fait marche arrière, mais toujours en direction des troupes israéliennes.

La police a déclaré que le véhicule se déplaçait de manière « dangereuse » et que les soldats israéliens avaient alors ouvert le feu pour arrêter la trajectoire de la camionnette.

La fourgonnette, selon la police, a été conduite vers les troupes au poste de contrôle de Hizma, le 20 mai 2022. (Crédit : Police israélienne)

Le conducteur du véhicule a fui la scène, mais les quatre passagers ont été arrêtés – tous étaient des résidents de Cisjordanie.

La police a déclaré que des drogues suspectes et du gaz poivré avaient été trouvés lors de la fouille du véhicule.

L’incident n’est pas considéré comme une attaque terroriste, mais il survient dans un contexte de tensions accrues, sur fond d’attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie qui ont fait 19 morts depuis le 22 mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...