L’American Jewish Committee ouvre un bureau régional à Varsovie
Rechercher

L’American Jewish Committee ouvre un bureau régional à Varsovie

Le bureau de Varsovie cherchera à intensifier les relations entre les pays baltes et ceux du groupe de Visegrad avec les Etats-Unis et avec Israël

Table ronde de l'American Jewish Committee (AJC) sur l'antisémitisme au moment du début de la convention républicaine, le 18 juillet 2016. (Crédit : Cleveland Jewish News)
Table ronde de l'American Jewish Committee (AJC) sur l'antisémitisme au moment du début de la convention républicaine, le 18 juillet 2016. (Crédit : Cleveland Jewish News)

L’American Jewish Committee (AJC) a inauguré lundi à Varsovie son bureau régional pour la Pologne, ses voisins du sud et les pays baltes, avec pour objectif le renforcement du partenariat transatlantique et des relations de la région avec Israël.

« L’AJC est une organisation qui sait ce que discuter, négocier, parler veut dire et nous avons besoin de cela en Europe centrale », a déclaré à l’AFP le grand rabbin de Pologne Michael Schudrich lors d’une cérémonie au musée de l’Histoire des juifs de Pologne. « C’est une bonne organisation au bon moment », a-t-il ajouté.

Le bureau de Varsovie s’occupera des pays du groupe de Visegrad (Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie), ainsi que des trois Pays baltes, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie.

« L’objectif est d’intensifier le dialogue entre les pays de la région qui sont tous membres de l’OTAN et les Etats-Unis, travailler sur les relations transatlantiques et les relations avec Israël », a déclaré à l’AFP la directrice Europe de l’AJC Simone Rodan-Benzaquen, « surtout lorsqu’il y a des gens des deux côtés de l’Atlantique qui remettent en question ces valeurs ».

Dans le cadre de son travail, l’AJC compte également « soutenir les communautés juives dans la région même si elles sont très petites, travailler sur l’histoire », et faire face « à tous les défis qui sont posés un peu partout dans le monde comme la lutte contre l’antisémitisme, la xénophobie et le racisme ».

Par le passé, l’AJC était représenté à Varsovie par une personne, mais a dû se retirer pour causes budgétaires en 2008.

Il s’agit du cinquième bureau de l’AJC en Europe, après Paris, Berlin, Bruxelles et Rome.

Créé aux Etats-Unis en 1906, l’AJC est « à la fois une organisation universaliste et d’autre part particulariste », explique Rodan-Benzaquen. « Notre objectif est de protéger la communauté juive, et de protéger les droits de l’Homme et les minorités partout dans le monde. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...