Le directeur de cabinet de Netanyahu démissionne après l’annulation de sa promotion
Rechercher

Le directeur de cabinet de Netanyahu démissionne après l’annulation de sa promotion

David Sharan, qui ne sera pas secrétaire du Cabinet, se retire après un an et demi à diriger le bureau du Premier ministre

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu attend les ministres avant une réunion spéciale du cabinet pour la Journée de Jérusalem, à Jérusalem, le 2 juin 2016. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu attend les ministres avant une réunion spéciale du cabinet pour la Journée de Jérusalem, à Jérusalem, le 2 juin 2016. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool)

Le directeur de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé mardi sa démission après une décision annulant sa prochaine nomination comme secrétaire du Cabinet.

Sharan a déclaré à Netanyahu qu’il comptait « prendre une pause du service gouvernemental et réfléchir à certaines propositions extérieures au gouvernement », a déclaré le bureau du Premier ministre dans un bref communiqué.

Il devrait devenir PDG d’Eilat Ashkelon Pipeline Company, selon le quotidien économique Calcalist.

Netanyahu a exprimé sa « profonde appréciation » de Sharan et l’a remercié pour son « travail professionnel », selon le communiqué. Sharan a à son tour remercié Netanyahu pour « l’opportunité de diriger le bureau du Premier ministre pendant une période intéressante et difficile. »

Sharan a été nommé directeur de cabinet il y a un peu plus d’un an et demi, pour remplacer Ari Harow, confident de longue date de Netanyahu. Le mois dernier, Harow a été interrogé pour des accusations de corruption liées à Netanyahu et placé en résidence surveillée.

David Sharan, directeur de cabinet sortant du Premier ministre Benjamin Netanyahu. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
David Sharan, directeur de cabinet sortant du Premier ministre Benjamin Netanyahu. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

En mai, après qu’Avichai Mandelblit a laissé le poste de secrétaire de Cabinet vacant quand il est devenu procureur général, Sharan devait prendre le rôle influent de coordination du travail du cabinet de 20 membres, et du plus petit cabinet de sécurité, qui vote la guerre et la paix. Mais malgré la nomination publique, Netanyahu n’a pas présenté la candidature de Sharan à la commission supervisant les nominations du service public, selon les médias.

Sa décision de démissionner du poste de directeur de cabinet aurait été prise quand il lui a été annoncé que sa nomination avait été annulée.

Lieutenant colonel de réserves de l’armée israélienne et ancien directeur de cabinet du ministre de l’Energie Yuval Steinitz quand ce dernier était ministre des Finances, Sharan est depuis longtemps membre du Likud et confident du Premier ministre.

Sa familiarité avec la communauté juive américaine (il a été diplômé d’un lycée de Los Angeles en 1988) aurait été une des raisons cruciales de sa nomination par Netanyahu pour superviser les discussions avec les mouvements religieux juifs américains pour la mise en place d’une zone de prières mixte au mur Occidental.

Sharan sera remplacé au poste de directeur de cabinet du Premier ministre par Yoav Horovitz, le PDG de la branche israélienne de l’entreprise de location de voitures Avis. Horovitz a déjà travaillé avec Netanyahu dans le passé, notamment dans l’équipe de négociation de la coalition du Likud après les élections de mars 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...