Le docu d’Arte sur l’antisémitisme est disponible pour 24H seulement sur le site de Bild
Rechercher

Le docu d’Arte sur l’antisémitisme est disponible pour 24H seulement sur le site de Bild

Le plus grand journal allemand a relayé une copie piratée d'un documentaire controversé que la chaîne franco-allemande a refusé de diffuser

Extrait du documentaire allemand "Élus et exclus  - la haine des juifs en Europe". Le passage montre une manifestation du BDS à Paris. (Crédit : autorisation)
Extrait du documentaire allemand "Élus et exclus - la haine des juifs en Europe". Le passage montre une manifestation du BDS à Paris. (Crédit : autorisation)

COLOGNE, Allemagne – Un nouveau documentaire sur l’antisémitisme européen a été fuité et relayé sur le site Bild Zeitung, le plus gros journal allemand. La fuite, qui est toujours anonyme, est illégale.

Intitulé « Élus et exclus – la haine des Juifs en Europe », le film est l’œuvre de producteurs allemands Joachim Schröder et Sophie Hafner. Il évoque les différentes formes qu’a pris la haine des juifs dans l’Europe contemporaine. Bien qu’il ait été approuvé par les éditeurs de la chaîne Arte il y a 5 mois, il n’a pas été dévoilé au public franco-allemand à la demande de la chaîne qui possède les droits de diffusion.

L’une des raisons données pour justifier la décision controversée de ne pas diffuser ce film, qui a été commandé par la chaîne publique allemande WDR au nom de la chaîne partenaire Arte, était qu’il incluait trop de passages sur Israël. Le documentaire inclut également un passage sur du bashing antisémite en Israël, comme le film le montre, qui est souvent soutenu par des ONG européennes financées par l’impôt.

Le refus des chaînes publiques de diffuser ce film a été vivement critiqué par des personnalités publiques, parmi lesquelles des intellectuels, des politiciens, et des artistes qui ont salué le documentaire. Bild propose actuellement un lien pour visionner le film pendant 24 heures, depuis lundi soir et jusqu’à mardi à minuit.

Capture d'écran du documentaire allemand "Élus et exclus - la haine des juifs en Europe". Le pasasge montre une manifestation à l'occasion de la journée de la Nakba à Berlin. (Crédit : autorisation)
Capture d’écran du documentaire allemand « Élus et exclus – la haine des juifs en Europe ». Le passage montre une manifestation à l’occasion de la journée de la Nakba à Berlin. (Crédit : autorisation)

La publication du lien sur le site du journal est accompagnée d’une explication élaborée sur le documentaire et sur les circonstances qui entourent sa suspension, dans l’édition en ligne et l’édition papier du quotidien.

« L’Allemagne n’est pas le seul pays dans lequel les préjugés antisémites peuvent être disculpés ou dissimulés. Il est de notre devoir de nous élever contre l’atrocité exposée dans ce documentaire. C’est pourquoi, nous devons savoir ce à quoi nous avons à faire », a écrit le rédacteur en chef de Bild, Julian Reichelt dans le numéro d’aujourd’hui de son journal, expliquant pourquoi le film a été relayé.

Reichelt a écrit qu’il suspecte que le documentaire a été interdit parce que prouver que l’antisémitisme existe dans des grandes sphères de la société est « politiquement incorrect ».

Capture d'écran du documentaire allemand "Élus et exclus - la haine des juifs en Europe". Le pasasge montre une manifestation du mouvement politique "Third Position" à Berlin. (Crédit : autorisation)
Capture d’écran du documentaire allemand « Élus et exclus – la haine des juifs en Europe ». Le passage montre une manifestation du mouvement politique « Third Position » à Berlin. (Crédit : autorisation)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...