Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Le Fatah demande la fin de l’ingérence iranienne dans les affaires palestiniennes

L'Iran est considéré comme l'un des principaux États soutenant le Hamas et le Jihad islamique palestinien, auxquels il fournit de l'argent, des armes et des entraînements

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas rencontrant le secrétaire d'État américain Antony Blinken, à Amman, en Jordanie, le 17 octobre 2023. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP Photo/Pool)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas rencontrant le secrétaire d'État américain Antony Blinken, à Amman, en Jordanie, le 17 octobre 2023. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP Photo/Pool)

Le parti Fatah du président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a publié mercredi une déclaration rejetant l’implication de l’Iran dans les affaires internes palestiniennes.

« Cette ingérence extérieure, en particulier celle de l’Iran, n’a d’autre objectif que de semer le chaos dans l’arène interne palestinienne, ce qui ne profitera qu’à l’occupation israélienne et aux ennemis de notre peuple », peut-on lire dans la déclaration.

« Nous ne permettrons pas que notre cause sacrée et le sang de notre peuple soient exploités pour des complots suspects qui n’ont rien à voir avec eux. »

« Nous serons à l’affût de ces manipulateurs et nous couperons la main à celui qui cherche à s’immiscer dans nos affaires ou à nuire à nos services de sécurité ou à n’importe laquelle de nos institutions nationales », poursuit le communiqué.

L’Iran est considéré comme l’un des principaux États soutenant les groupes terroristes du Hamas et Jihad islamique palestinien, auxquels il fournit de l’argent, des armes et des entraînements depuis des années.

L’AP cherche à prendre ses distances avec le groupe terroriste palestinien du Hamas après l’échec des tentatives de réconciliation et de formation d’un gouvernement d’unité nationale.

L’AP subit des pressions internationales pour mettre le groupe terroriste à l’écart de la future gouvernance de Gaza.

Il y a trois semaines, le Fatah a accusé le Hamas de rétablir « l’occupation israélienne » à Gaza par son « aventure du 7 octobre », la qualifiant de catastrophe pire que celle causée par la création d’Israël en 1948.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.