Le festival d’art annuel Musrara Mix se tiendra en ligne
Rechercher

Le festival d’art annuel Musrara Mix se tiendra en ligne

L'évènement, qui se déroule habituellement à Jérusalem, portera sur les traditions de guérison et de magie, dans le contexte de la pandémie

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une œuvre de Tunni Kraus Kinot, présentée à Musrara Mix, le festival d'art basé à Jérusalem qui se déroule en ligne du 15 au 17 décembre 2020 (Crédit : Musrara Mix)
Une œuvre de Tunni Kraus Kinot, présentée à Musrara Mix, le festival d'art basé à Jérusalem qui se déroule en ligne du 15 au 17 décembre 2020 (Crédit : Musrara Mix)

Nul besoin de se rendre à Jérusalem pour participer au festival artistique et musical Musrara Mix de cette année. Pour sa 20e édition, le festival multidisciplinaire se tiendra en ligne, avec un site web dédié à sa programmation d’artistes israéliens et internationaux.

Produit par Musrara – The Naggar School of Art and Society, et situé dans le cadre historique du quartier de Musrara, le festival s’étendra sur trois jours avec un programme de performances vidéo, d’art vidéo, de spectacles pré-enregistrés, un concours international de films d’étudiants et des œuvres audiovisuelles, le tout sous la direction de la conservatrice du festival Vera Korman et du directeur du festival Avi Sabag.

Les œuvres pourront être visionnées tous les jours à une heure programmée et resteront disponibles en streaming pendant 24 heures.

Cette année, le personnel du festival a invité le musicien et artiste Noam Enbar à organiser un programme spécial sur la Transfiguration, qui fait partie du thème du festival, à savoir les traditions de guérison et de magie.

L’œuvre de Melanie Bonajo, « Nocturnal Gardening », présentée à Musrara Mix, le festival d’art de Jérusalem qui se déroule en ligne du 15 au 17 décembre 2020 (Crédit : Musrara Mix)

Compte tenu de la pandémie mondiale qui a touché tous les aspects de la vie des gens, le festival examinera les nouvelles relations entre la spiritualité et l’art, ainsi que les changements constants qui se produisent dans le monde.

Les artistes participants ont été invités à créer des œuvres d’art abordant le thème de la transfiguration, et beaucoup ont choisi de créer leurs œuvres dans les espaces physiques du quartier de Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...