Le FMI prévoit une contraction de 5,9 % du PIB israélien pour 2020
Rechercher

Le FMI prévoit une contraction de 5,9 % du PIB israélien pour 2020

Le nouveau rapport du Fonds monétaire international prévoit que la contraction qu'enregistrera Israël sera supérieure à celle de l'ensemble des économies dites avancées

Photo illustrative du billet de 200 NIS, nouveau shekel israélien, le 7 février 2016. (Nati Shohat/Flash90)
Photo illustrative du billet de 200 NIS, nouveau shekel israélien, le 7 février 2016. (Nati Shohat/Flash90)

Un nouveau rapport du Fonds monétaire international prévoit que le PIB d’Israël se contractera cette année de 5,9 %, contre une moyenne de 5,8 % pour l’ensemble des économies dites avancées.

Le mois dernier, avant qu’Israël n’impose son deuxième confinement complet destiné à enrayer la pandémie de coronavirus, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a minimisé la spirale de la récession et a affirmé que la contraction de l’économie israélienne était « presque la plus faible du monde ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...