Le fonds conjoint technologique finance les premiers projets Israël-Inde
Rechercher

Le fonds conjoint technologique finance les premiers projets Israël-Inde

Des projets prévoyant des dispositifs abordables de chirurgie oculaire, des initiatives liées à l'eau, à l'énergie et aux téléphones portables recevront des subventions du fonds

Photo d'illustration. Des femmes transportent de l'eau dans un village en Inde (Crédit : FrankCornfield; iStock by Getty Images)
Photo d'illustration. Des femmes transportent de l'eau dans un village en Inde (Crédit : FrankCornfield; iStock by Getty Images)

Des dispositifs chirurgicaux à des prix abordables, des initiatives portant sur l’eau et l’énergie et des projets consacrés à la téléphonie mobile : Ce sont là les chantiers qui ont été choisis pour bénéficier du financement d’un fonds d’innovation technologique conjoint établi par les deux nations pour stimuler la collaboration entre chercheurs et entreprises.

Le conseil d’administration du Fonds d’innovation technologique et en R&D industriels Israël-Inde (I4F) a annoncé les quatre premiers lauréats qui recevront les subventions du fonds, lancé cette année suite à la visite au sein de l’Etat juif du Premier ministre indien Narendra Modi.

« Ces subventions représentent un important tournant dans la continuation du partenariat historique entre l’Etat juif et l’Inde », a commenté le ministre israélien de l’Economie et de l’industrie Eli Cohen dans un communiqué qui annonçait les entreprises choisies.

Bacsoft (Israël), fabricant dans le secteur de l’Internet des objets (IoT), et Energy Efficiency Services Limited (Inde), une compagnie de services énergétiques du gouvernement indien, associeront leurs efforts pour renforcer l’efficacité de l’approvisionnement en eau et en énergie dans les villages indiens à travers la création de systèmes de gestion de l’eau et de l’électricité et l’application de dispositifs de contrôle en liaison avec l’IoT.

Photo d’illustration – Des femmes et des enfants portent de l’eau tirée d’un puits, en Inde (Crédit : yavuzsariyildiz; iStock by Getty Images)

Ubiqam Ltd. (Israël) et Frog Cellsat Limited (Inde) — Fabricant d’équipement de radio fréquence – travailleront ensemble pour développer des solutions mobiles pour aider le marché du téléphone cellulaire indien à aider à réduire les interférences dans les réseaux cellulaires et à améliorer la qualité du réseau.

Agrosolar Irrigation Systems Ltd. (Israël) et Vyoda Private Ltd. (Inde) créeront conjointement des systèmes de pompage de l’eau basés sur l’énergie solaire pour l’irrigation qui seront financièrement économiques, efficaces et adaptés à tous les types de puits, pour augmenter la production d’électricité à des prix de maintenance réduits.

Sanoculis Ltd (Israël) et Appasamy Ocular Devices (P) Ltd. (Inde) s’associeront pour développer des dispositifs abordables dans le secteur de la chirurgie pour aider les ophtalmologistes à soigner les glaucomes en Inde à des coûts inférieurs.

« L’objectif de ce fonds est de créer un outil d’innovation qui puisse aider les entrepreneurs et industriels israéliens » à pénétrer sur le marché indien, a commenté Ami Appelbaum, scientifique en chef du ministère de l’Economie et de l’Industrie et président de l’Autorité israélienne de l’innovation dans le communiqué.

« Les marchés émergents sont une priorité pour nous et entrer sur ces marchés peut offrir des opportunités commerciales extensives aux entrepreneurs israéliens ».

Photo d’illustration. Une installation de panneaux solaires en Inde (Crédit : greenaperture; iStock by Getty Images)

Le fonds, qui distribuera la somme de 40 millions de dollars sur une période cinq ans à des projets israélo-indiens, a annoncé dimanche un nouvel appel d’offres pour des propositions conjointes, qui devrait être lancé au mois d’août et s’achever au mois de novembre 2018. Les secteurs privilégiés pour ce second appel à soumettre des propositions restent les mêmes que la première fois et comprennent les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des soins de santé, des technologies de l’information et de la communication, et de l’eau, a fait savoir le communiqué.

Ashutosh Sharma, secrétaire du département des sciences & technologies et co-président indien du conseil d’administration de I4F, a expliqué que l’organisme permettra aux gouvernements israélien et indien de développer des projets de recherche et de développement conjoints et des produits commerciaux. Ce qui permettra également, selon le communiqué, de placer « à un nouveau niveau » le partenariat de R&D industriels et d’innovation technologique et pourra servir de modèle à d’autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...