Rechercher

Le gouvernement va délivrer davantage de permis de travail pour les Palestiniens

15 000 permis devraient être délivrés dans le secteur du bâtiment, ce qui contribuera à la fois aux économies israélienne et palestinienne, selon Issawi Freij

Un chantier de construction de nouveaux logements résidentiels à Be'er Yaakov, dans le centre d'Israël, le 26 mars 2020.(Crédit: Flash90) 
Un chantier de construction de nouveaux logements résidentiels à Be'er Yaakov, dans le centre d'Israël, le 26 mars 2020.(Crédit: Flash90) 

Le gouvernement votera dimanche sur une proposition visant à donner des permis à 15 000 ouvriers palestiniens de Cisjordanie cherchant un emploi, dans le secteur du bâtiment en Israël, a déclaré le ministre de la Coopération régionale Issawi Frej dans un communiqué.

« L’ajout d’environ 15 000 permis de travail en Israël pour les Palestiniens répondra non seulement aux besoins de l’économie israélienne et à la pénurie de travailleurs dans le secteur de la construction, mais il contribuera également à renforcer l’économie palestinienne », a déclaré Frej, membre du parti Meretz.

Environ 120 000 Palestiniens travaillent légalement en Israël et dans les implantations israéliennes, principalement dans l’agriculture et la construction. Des dizaines de milliers d’autres travaillent illégalement et se faufilent à travers la ligne verte par des brèches dans la barrière de sécurité.

Les responsables gouvernementaux ont déclaré qu’ils avaient l’intention de renforcer l’Autorité palestinienne en difficulté, et Freij promet que d’autres réformes pourraient être en cours.

« Cette étape est la première d’une série de mesures actuellement envisagées dans le cadre de pourparlers entre les responsables palestiniens et israéliens visant à aider à établir la solidité économique de l’Autorité palestinienne », a déclaré Freij.

Freij a ajouté que la démarche avait été coordonnée avec le ministre du Logement, Zeev Elkin, membre du parti Tikva Hadasha.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...