Le Hamas aurait récupéré des munitions d’un navire coulé au large de Gaza
Rechercher

Le Hamas aurait récupéré des munitions d’un navire coulé au large de Gaza

Le groupe terroriste espérait utiliser les explosifs et la poudre à canon récupérés pour armer et alimenter ses fusées, mais ils se seraient avérés inutilisables

Photo non datée du navire de guerre britannique HMS M15 à Moudros, en Grèce. (Domaine public/Wikipedia)
Photo non datée du navire de guerre britannique HMS M15 à Moudros, en Grèce. (Domaine public/Wikipedia)

Des commandos navals du groupe terroriste du Hamas auraient réussi à récupérer une réserve de munitions, y compris des obus navals de gros calibre, d’un navire de guerre britannique coulé au large de la bande de Gaza dans le but de l’utiliser pour s’armer contre Israël.

Sur une période de plusieurs semaines, des plongeurs ont retiré les munitions du HMS M15, qui a été coulé en 1917 pendant la Première Guerre mondiale par un sous-marin allemand et qui se trouve maintenant à environ un kilomètre au nord-est de la ville de Gaza, a rapporté lundi la Douzième chaîne.

Les plongeurs du Hamas sont tombés au cours d’un exercice sur l’épave, qui gisait sur le côté à une profondeur de 33 mètres (18 brasses), avec des obus éparpillés au fond de la mer.

Une opération a été lancée pour ramener les munitions à terre, puis dans une installation souterraine d’assemblage de fusées, où elles ont été démantelées par les experts en explosifs du Hamas, selon la chaine. Le plan était d’utiliser les explosifs des obus pour armer les têtes de fusées produites par le Hamas et de recycler la poudre à canon comme combustible.

Cependant, après plus de 100 ans passés au fond de la mer, les matériaux se seraient avérés inutilisables.

Israël maintient un blocus naval de la bande de Gaza – soutenu par l’Égypte également – qui, selon lui, est en place pour empêcher les groupes terroristes du territoire contrôlé par le Hamas de faire de la contrebande d’armes et d’explosifs. En conséquence, le Hamas fait face à des difficultés pour se procurer des explosifs de qualité militaire ou du carburant destiné aux roquettes, et doit se contenter de produire ses propres fournitures. Selon le reportage, le groupe avait espéré que le HMS M15 lui apporterait une manne.

Ramy Sadnai, un ancien commando naval israélien, a indiqué qu’Israël était au courant de l’existence du navire.

« Pendant de nombreuses années, nous avions prévu d’y plonger, nous avions des cartes exactes et du matériel approprié, mais chaque fois, la situation sécuritaire nous a empêchés d’y aller et de le faire », a-t-il révélé à la Douzième chaîne. « Il a simplement coulé trop près de la côte de Gaza et malheureusement, le Hamas nous a devancés. »

Le HMS M15 était un navire de type moniteur armé d’un canon relativement gros de 9,2 pouces capable de tirer des obus de 170 kilogrammes à une distance de près de 30 kilomètres. Destiné au bombardement des côtes, le navire a participé à la défense du canal de Suez pendant la Première Guerre mondiale. Il a ensuite bombardé Gaza pendant la troisième bataille de Gaza, qui s’est terminée par une victoire des alliés contre les forces ottomanes, ouvrant la voie à l’éventuelle conquête de la Palestine et au mandat britannique qui en a résulté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...