Le Hamas et le Jihad islamique saluent les attaques en Cisjordanie
Rechercher

Le Hamas et le Jihad islamique saluent les attaques en Cisjordanie

Le Hamas a qualifié l'attaque "d'héroïque" et de "courageuse". Le porte-parole du Jihad islamique palestinien a pour sa part déclaré : "Nous serrons avec force la main du tireur"

Des soldats de l'armée israélienne sur la scène d'une fusillade à proximité du carrefour d'Ariel, dans le nord de la Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats de l'armée israélienne sur la scène d'une fusillade à proximité du carrefour d'Ariel, dans le nord de la Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Armée israélienne)

Les groupes terroristes palestiniens du Hamas et du Jihad islamique ont salué deux attaques survenues dimanche dans le nord de la Cisjordanie et fait un mort et deux blessés graves côté israélien, les qualifiant « d’héroïques ».

Dimanche en début de matinée, un terroriste a agressé un soldat avec un couteau aux abords du carrefour d’Ariel, parvenant à prendre le contrôle de son arme », a dit un porte-parole de l’armée israélienne.

L’assaillant a alors ouvert le feu sur plusieurs véhicules en circulation, touchant deux voitures et blessant un civil. Il a pris possession d’une voiture appartenant à une autre personne avant de prendre la fuite, a raconté le porte-parole.

Le suspect s’est alors rendu au carrefour voisin de Gitai, où il a tiré sur un soldat qui se tenait à un arrêt d’auto-stop, le blessant. Il a ensuite poursuivi sa route en direction de Burqin, un village palestinien où les forces israéliennes de sécurité sont actuellement à sa recherche, a ajouté le porte-parole.

« Le Hamas salue l’opération héroïque de Salfit qui a eu lieu ce matin en réponse aux crimes commis par l’occupation », a dit le groupe terroriste palestinien du Hamas dans un communiqué publié sur son compte Telegram officiel, se référant à une ville palestinienne située à proximité du carrefour d’Ariel. « Cette opération courageuse et audacieuse affirme que la résistance, sous toutes ses formes, est l’option la plus puissante et la plus efficace pour dissuader l’occupation, déjouer ses plans et défendre les droits et les lieux saints de notre peuple ».

Les soldats de l’armée israélienne sur les lieux d’une fusillade aux abords du carrefour d’Ariel dans le nord de la Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : BLev Hadashot)

Le groupe terroriste palestinien rend fréquemment hommage aux fusillades, attaques à la voiture-bélier ou à l’arme blanche contre les Israéliens et appelle souvent les Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est à se dresser contre l’Etat juif.

Le porte-parole du Jihad islamique palestinien Daoud Shehab a indiqué pour sa part : « nous saluons cette opération et nous serrons avec force la main du tireur », selon le site Palestine Today, lié au groupe terroriste.

Il a également indiqué que l’organisation rendait hommage aux « héros de la Cisjordanie révolutionnaire ».

L’Iran serait un soutien majeur des branches armées du Hamas et du Jihad islamique.

Les deux blessés, âgés de 19 et 47 ans, ont été pris en charge à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, ont fait savoir les services de secours du Magen David Adom. La victime la plus jeune, blessée à l’abdomen et aux vertèbres, doit subir une intervention chirurgicale d’urgence, ont indiqué les médecins.

L’état de la victime la plus âgée s’est rapidement détérioré après l’attaque. L’homme a été touché à la tête. Il serait actuellement entre la vie et la mort, selon l’hôpital. Il a été identifié sous le nom d’Achiad Ettinger, un père de 12 enfants originaire de l’implantation d’Eli.

Des renforts ont été déployés dans le nord de la Cisjordanie pour une chasse à l’homme coordonnée avec le Shin Bet, selon le porte-parole de l’armée. Il est impossible de dire pour le moment si le suspect est lié à des organisations terroristes ou s’il a agi en solitaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...