Le Hezbollah menace de déplacer des « millions » d’Israéliens en cas d’attaque
Rechercher

Le Hezbollah menace de déplacer des « millions » d’Israéliens en cas d’attaque

"Nous n'avons pas peur de votre guerre ni de vos menaces", a lancé Hassan Nasrallah à la TV libanaise

Le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, pendant son discours rendant hommage aux martyrs de son organisation terroriste, le 16 février 2014. (Crédit : capture d'écran YouTube/MTVLebanonNews)
Le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, pendant son discours rendant hommage aux martyrs de son organisation terroriste, le 16 février 2014. (Crédit : capture d'écran YouTube/MTVLebanonNews)

Le chef du groupe terroriste chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a menacé vendredi, en cas de confrontation avec l’Etat hébreu, d’une riposte qui provoquerait des « millions » de déplacés israéliens.

« S’ils (les Israéliens) menacent de déplacer 1,5 million de Libanais, alors la résistance islamique au Liban (le Hezbollah, ndlr) menace aussi de déplacer des millions d’Israéliens », a dit le chef de la formation chiite dans une déclaration télévisée.

« Nous n’avons pas peur de votre guerre ni de vos menaces », a dit Hassan Nasrallah, dont des membres de sa formation combattent en Syrie aux côtés de l’armée du régime de Bashar el-Assad.

« Si vous croyez que nous sommes occupés par le conflit en Syrie, et bien vous vous trompez car cela ne change en rien dans l’équation avec l’ennemi », a-t-il ajouté.

Il répondait ainsi à un haut responsable du service des renseignements militaires israéliens qui a mis en garde le mois dernier contre la menace croissante, d’ici deux à trois ans, de conflits aux frontières d’Israël.

Selon ce responsable qui s’exprimait lors d’un briefing avec des journalistes étrangers, Israël « aura à » cibler des zones civiles au Liban en cas de conflit avec le Hezbollah étant donné la dispersion des sites d’armement de cette organisation.

« Tout village libanais est un bastion militaire. La prochaine fois que nous mènerons une guerre avec le Hezbollah, nous aurons à attaquer chacune de ces cibles et nous espérons que la population civile ne s’y trouvera pas », avait-il dit.

Selon le responsable israélien, le Hezbollah, avec lequel Israël a livré une guerre durant l’été 2006, détient plus de 100.000 roquettes, cachées dans des zones civiles de villages libanais, qui pourraient toucher le nord de l’Etat hébreu ainsi que des « centaines » d’autres roquettes capables d’atteindre tout le territoire israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...