Le Jeu de la Dame: L’orphelinat est un château qui avait été saisi par les nazis
Rechercher

Le Jeu de la Dame: L’orphelinat est un château qui avait été saisi par les nazis

Le Schloss Schulzendorf ? Bâti par le propriétaire d'un grand magasin de Berlin, confisqué par le Troisième Reich, occulté par les Soviétiques, restitué, abandonné, redécouvert...

Le lieu de tournage du "Queen's Gambit", Schloss Schulzendorf en Allemagne, près de Berlin, novembre 2020. (Autorisation de Felipe Tofani/Fotostrasse.com)
Le lieu de tournage du "Queen's Gambit", Schloss Schulzendorf en Allemagne, près de Berlin, novembre 2020. (Autorisation de Felipe Tofani/Fotostrasse.com)

Dans la (très) populaire série Netflix, Le Jeu de la dame, la jeune prodige des échecs Beth Harmon est envoyée dans un orphelinat situé dans le Kentucky des années 1960. Mais le lieu de tournage situé dans l’orphelinat de Methuen était en fait un château abandonné, construit par un Juif non loin de Berlin et baptisé Schloss Schulzendorf.

Un flot de pèlerins ont depuis visité le château. Au moins l’un d’entre eux – le photographe Felipe Tofani – a déclaré qu’il regrettait de ne pas avoir appris le passé du château avant de le visiter, en partie parce qu’il n’y a pas de panneaux sur le site concernant l’histoire remarquable de l’édifice.

« Au début, mon seul but était de visiter le Schloss parce que c’était le lieu de la série », a déclaré Tofani, qui photographie habituellement des bases soviétiques abandonnées et d’autres ruines de la Seconde Guerre mondiale.

« Mais le passé du château était bien plus intéressant pour moi. Lire l’histoire après coup a rendu le voyage à Schulzendorf encore plus intéressant », confie Tofani au Times of Israel.

Le lieu de tournage du « Queen’s Gambit », Schloss Schulzendorf en Allemagne, près de Berlin, novembre 2020. (Autorisation de Felipe Tofani/Fotostrasse.com)

Construit dans le style néo-Renaissance, le château possède une imposante tour centrale et une serre vitrée, ou jardin d’hiver. Pour la série, le montage numérique a permis d’harmoniser parfaitement la tour d’aspect médiéval avec la façade du bâtiment historique. Le toit en ruine a reçu, entre autres, des dizaines de nouvelles tuiles fabriquées.

Derrière les murs imposants du Schloss Schulzendorf actuel, le passé est également caché – bien que l’histoire du château soit un microcosme de la vie juive du XXe siècle en Allemagne.

Le personnage de Beth Harmon (à gauche) avec son mentor, M. Shaibel, à l’orphelinat dans « The Queen’s Gambit ». (Autorisation)

Situé au cœur du village homonyme, près de l’aéroport de Berlin-Brandebourg, le bâtiment actuel du Schloss Schulzendorf a été construit par Moritz Israel en 1889.

Le grand magasin Nathan Israel. (Wikipedia/Berliner Architekturwelt 2.3)

La famille Israel possédait le plus ancien et le plus grand grand magasin de Berlin, le Kaufhaus Nathan Israel.

Après que Moritz a décidé de vendre ses parts à son frère, il a construit le château sur les terres qui abritaient autrefois un domaine de chevalier.

Après la construction du château, la demeure a été offerte par Moritz Israel à son fils, Richard, un ancien combattant de la Première Guerre mondiale, et à sa nouvelle épouse, Bianca Cohn.

Pendant trois décennies, le couple a généreusement financé des aménagements en ville, allant de l’accès à l’eau potable à la construction d’écoles. Ils ont également financé l’installation de lignes électriques dans la ville.

Le lieu de tournage du « Queen’s Gambit », Schloss Schulzendorf en Allemagne, près de Berlin, novembre 2020. (Autorisation de Felipe Tofani/Fotostrasse.com)

Pendant les premières années du régime nazi, le couple a aidé ses enfants et petits-enfants à fuir l’Allemagne.

En 1939, Richard Israel a été dépossédé du château de Schulzendorf. Le couple a été déporté à Theresienstadt, un endroit hybride entre ghetto-camp de concentration où Richard est mort en 1943. Bianca a survécu à la guerre et a vécu pendant 20 ans à Hanovre.

Après 1945, le Schloss Schulzendorf, bien-aimé du couple, s’est retrouvé en Allemagne de l’Est sous contrôle soviétique, où l’histoire du château sous le nazisme a été effacée. Pendant ces années, la propriété – comprenant une chapelle et plusieurs dépendances – a été utilisée comme « maison de réinsertion » et comme ateliers mécaniques.

Le lieu de tournage du « Queen’s Gambit », Schloss Schulzendorf en Allemagne, près de Berlin, novembre 2020. (Autorisation de Felipe Tofani/Fotostrasse.com)

En 1993, quatre ans après la chute du mur de Berlin, le Schloss Schulzendorf a été rendu aux descendants de la famille Israel. Pour différentes raisons, la famille n’a pas entretenu le site, bien que des activistes et des blogueurs aient appelé à « une restauration qui honore le destin et l’héritage de la famille Israel ».

Qualifié de « belle au bois dormant » par certains visiteurs, le château est actuellement abandonné et en état de délabrement, sauf pour le tournage occasionnel du film.

Plusieurs bloggeurs-photographes ont écrit sur les intrusions, dont un aventurier qui est sorti après avoir découvert qu’un balcon était « humide et glissant », selon son blog.

Bien que le photographe Tofani n’ait pas tenté d’entrer dans le bâtiment, il a déclaré qu’il n’était pas préparé à cette expérience en novembre dernier.

« J’aurais aimé connaître son histoire avant d’y aller pour pouvoir le voir sous un autre angle », a déclaré le photographe Tofani. « C’était la première fois que j’explorais un endroit qui avait un passé aussi prestigieux et tragique », a-t-il déclaré.

Le lieu de tournage du « Queen’s Gambit », Schloss Schulzendorf en Allemagne, près de Berlin, novembre 2020. (Autorisation de Felipe Tofani/Fotostrasse.com)

Depuis qu’il a visité le château avec ses appareils photo et son drone, Tofani a été contacté par plusieurs admirateurs de ses photos et de son site web, intitulé Fotostrasse. Selon le photographe, l’histoire du château de Schulzendorf est ce qui maintient l’intérêt des gens à connaître la propriété, tout autant que les scènes de la série.

« Je crois que la plupart des gens qui m’ont contacté ont ressenti la même chose que moi », a déclaré Tofani. « Ils étaient curieux de connaître le lieu de tournage de la série mais, une fois qu’ils ont eu connaissance de l’aspect historique, tout a changé et le Schloss est devenu plus qu’un lieu de tournage ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...