Le Kosovo et Israël établissent lundi des relations diplomatiques
Rechercher

Le Kosovo et Israël établissent lundi des relations diplomatiques

"L'officialisation des relations diplomatiques" entre le Kosovo à majorité musulmane et Israël sera "signée" lundi "lors d'une cérémonie solennelle virtuelle"

Le président américain Donald Trump observe le Premier ministre kosovar Avdullah Hoti (à droite) et le président serbe Aleksandar Vucic (à gauche) signer un accord sur l'ouverture de relations économiques, dans le bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, DC, le 4 septembre 2020. (Photo de Brendan Smialowski / AFP)
Le président américain Donald Trump observe le Premier ministre kosovar Avdullah Hoti (à droite) et le président serbe Aleksandar Vucic (à gauche) signer un accord sur l'ouverture de relations économiques, dans le bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, DC, le 4 septembre 2020. (Photo de Brendan Smialowski / AFP)

Le Kosovo et Israël vont établir lundi des relations diplomatiques, quelques mois après un accord sur une reconnaissance mutuelle conclu sous l’égide de l’ancien président américain Donald Trump.

« La reconnaissance par Israël est l’une des plus grandes réalisations de la République du Kosovo, rendue possible grâce à notre ami et allié éternel, les Etats-Unis d’Amérique », a déclaré la ministre kosovare des Affaires étrangères Meliza Haradinaj-Stublla dans un communiqué.

En septembre, à l’occasion d’un sommet sur une « normalisation économique » entre la Serbie et le Kosovo, Donald Trump avait créé la surprise en dévoilant avoir aussi arraché la reconnaissance de l’Etat hébreu par Pristina et l’ouverture d’une ambassade à Jérusalem par les deux pays.

La Serbie n’a pour l’heure pas honoré son engagement de déménager son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, des responsables expliquant même une semaine après l’annonce de la Maison Blanche que l’accord était non contraignant.

« L’officialisation des relations diplomatiques » entre le Kosovo à majorité musulmane et Israël sera « signée » lundi « lors d’une cérémonie solennelle virtuelle », a précisé le ministère kosovare des Affaires étrangères.

Le Kosovo, qui a proclamé son indépendance en 2008, s’était également dit prêt à ouvrir une mission à Jérusalem en échange d’une reconnaissance diplomatique.

L’ancienne province serbe est reconnue par une centaine de pays, dont la plupart des pays occidentaux mais pas par Belgrade, ni par la Chine et la Russie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...