Rechercher

Le Labour enquête sur un candidat à Liverpool soupçonné d’antisémitisme

Liam Moore avait déclaré sur Twitter : "nous observons un very English right wing Zionist coup mate"

Manifestation organisée par le groupe britannique Campaign Against Anti-Semitism devant le siège du Parti travailliste britannique, à Londres, le 8 avril 2018. (AFP PHOTO / Tolga AKMEN)
Manifestation organisée par le groupe britannique Campaign Against Anti-Semitism devant le siège du Parti travailliste britannique, à Londres, le 8 avril 2018. (AFP PHOTO / Tolga AKMEN)

Un vicaire évangélique choisi par le parti travailliste britannique (Labour) pour siéger au conseil municipal de Liverpool fait l’objet de condamnations pour des propos qu’il aurait tenus.

Le parti, dont la réputation a été largement ternie par des accusations d’antisémitisme ces derniers mois, a ouvert une enquête, notamment sur les circonstances de sa nomination, selon le Jewish Chronicle.

En août, Liam Moore a déclaré sur Twitter : “We are seeing a very English right wing Zionist coup mate et tristement, le Labour est infiltré par des vendus qui sacrifieraient le gouvernement du Labour pour 30 pièces d’argent. »

Moore se présente pour obtenir un siège pour le quartier Norris Green de Liverpool, considéré comme acquis au Labour.

La députée du Labour Luciana Berger a répliqué sur Twitter que ces propos sont inacceptables et qu’ils devraient faire l’objet d’une enquête dans les plus brefs délais.

De même que pour Ian Austin :

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...