France : Le « livreur » Deliveroo qui refusait de livrer des clients juifs expulsé
Rechercher

France : Le « livreur » Deliveroo qui refusait de livrer des clients juifs expulsé

"La haine antisémite n’a pas sa place en France," a déclaré samedi Gérald Darmanin

Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Assemblée nationale française, à Paris, pour voter sur une loi de sécurité générale qui a déclenché des manifestations à travers le pays, le 24 novembre 2020. (Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP)
Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Assemblée nationale française, à Paris, pour voter sur une loi de sécurité générale qui a déclenché des manifestations à travers le pays, le 24 novembre 2020. (Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP)

L’Algérien de 19 ans, qui avait été condamné en janvier à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Strasbourg (est) pour discriminations fondées sur la religion, après avoir refusé de livrer les commandes de deux restaurants casher servant de la cuisine israélienne de Strasbourg, a été expulsé le 17 avril du territoire national français, a annoncé sur Twitter le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Deux restaurateurs strasbourgeois avaient porté plainte, après s’être vu annuler la prise en charge de leur commande par un livreur de l’entreprise de livraison de repas Deliveroo, après avoir indiqué, à la demande du livreur, que leurs établissements faisaient de la cuisine israélienne.

A l’audience, l’un des restaurateurs avait réaffirmé que ce livreur, qui utilisait le compte Deliveroo d’un autre, lui avait dit « Je ne livre pas les Juifs » avant d’annuler la commande devant lui.

Aidé par un interprète, le livreur avait lui reconnu avoir annulé les commandes, mais pas avoir prononcé cette phrase.

« La haine antisémite n’a pas sa place en France, » a déclaré samedi Gérald Darmanin (En marche !).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...