Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Le « Madoff israélien » condamné pour une escroquerie à la Ponzi de 150 M de $

Michael Ben-Ari passera au moins cinq ans en prison pour ce qui est considéré comme la pire escroquerie de l'histoire d'Israël ; il doit coopérer avant le prononcé de la sentence

Michael Ben-Ari (Greenfield) recherché pour avoir dirigé une pyramide de Ponzi de 150 millions de dollars, escroquant plusieurs centaines d'investisseurs américains et israéliens. (Crédit : EGFE)
Michael Ben-Ari (Greenfield) recherché pour avoir dirigé une pyramide de Ponzi de 150 millions de dollars, escroquant plusieurs centaines d'investisseurs américains et israéliens. (Crédit : EGFE)

Michael Ben-Ari a été condamné mercredi par un tribunal pour son rôle dans la gestion d’une chaîne de Ponzi de 150 millions de dollars, considérée comme la pire escroquerie de ce type jamais réalisée en Israël.

Dans le cadre d’une négociation de peine acceptée par le tribunal de district de Tel Aviv, Ben-Ari a reconnu les charges de fraude aggravée et de falsification de documents, ainsi que de blanchiment d’argent.

Il purgera une peine de 5 à 9,5 ans de prison, les détails de la peine devant être décidés par le tribunal dans six mois.

Ben-Ari, également connu sous le nom de Michael Greenfeld, est un israélo-américain accusé d’avoir escroqué un millier d’investisseurs dans les deux pays au cours d’une escroquerie qui a duré 15 ans. Les médias israéliens ont surnommé M. Ben-Ari « le Madoff israélien ».

En vertu de l’accord, Ben-Ari est censé coopérer avec les autorités avant le prononcé de la peine, afin de tenter de récupérer les actifs et de restituer les fonds aux victimes. Il restera en détention pendant cette période.

Israël a arrêté Ben-Ari en avril 2021, mais il a fui le pays avec le passeport d’un autre, après avoir été assigné à résidence et avoir versé une caution de 2 millions de shekels. Il a ensuite été arrêté en Bosnie et extradé en Israël en décembre pour y être jugé.

L’Autorité des valeurs mobilières a déclaré l’année dernière que Ben-Ari avait piégé les victimes par l’intermédiaire de sa société d’investissement EGFE Israel Ltd. et qu’il était recherché « pour suspicion de violation de la loi israélienne sur les fonds communs de placement, de la loi sur la réglementation des conseils en matière d’investissement, de la loi sur la commercialisation des investissements et la gestion de portefeuille, de la loi pénale et de la loi sur l’interdiction du blanchiment d’argent ».

« Il s’agit de la plus grande pyramide de Ponzi jamais réalisée en Israël, dont la quasi-totalité des actifs a été passée en contrebande à l’étranger », a déclaré à l’époque l’avocat Eitan Erez, qui représente des centaines de victimes, au site d’information Ynet.

Selon le profil de Ben-Ari sur le site web de la société, il a émigré des États-Unis en Israël en 1981 et a occupé des postes de direction à la Banque Leumi et dans la chaîne de supermarchés Supersol avant de fonder EGFE (Ever Green Fields Enterprises) en 1999.

Une chaîne de Ponzi offre généralement aux investisseurs des rendements élevés, mais fonctionne en utilisant l’argent des nouveaux investisseurs pour payer les plus anciens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.