Le ministre du Logement et un député arabe en Galilée
Rechercher

Le ministre du Logement et un député arabe en Galilée

Yoav Galant s'est rendu dans les villages du nord avec Ayman Odeh pour étudier les obstacles au développement

Le ministre du Logement Yoav Galant (deuxième à gauche), du parti Koulanou, et le député Ayman Odeh (deuxième à droite), de la Liste arabe unie; à Eilabun, un village à 15 kilomètres au sud ouest de Safed, lors d'une tournée des villages arabes en Galilée, le 12 janvier 2016. (Crédit : autorisation)
Le ministre du Logement Yoav Galant (deuxième à gauche), du parti Koulanou, et le député Ayman Odeh (deuxième à droite), de la Liste arabe unie; à Eilabun, un village à 15 kilomètres au sud ouest de Safed, lors d'une tournée des villages arabes en Galilée, le 12 janvier 2016. (Crédit : autorisation)

Le ministre du Logement, Yoav Galant, s’est rendu dans les villages arabes de Galilée mardi pour obtenir un aperçu personnel sur les problèmes de logement et de développement des communautés arabes de la région.

Il a été rejoint dans son déplacement par le dirigeant de la Liste arabe unie, le député Ayman Odeh.

Ce déplacement fait suite à l’annonce spectaculaire faite à la fin du mois dernier quand le gouvernement avait approuvé à l’unanimité un plan quinquennal de 15 milliards de shekels pour investir dans le développement des communautés minoritaires arabes et d’autres minorités dans le but de lutter contre l’inégalité.

Le plan annoncé par le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, le ministre des Finances, Moshe Kahlon, et la ministre de l’Egalité sociale, Gila Gamliel, vise à « faire avancer un plan de développement économique systématique et structurelle dans le secteur des minorités », a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

« Ceci est un ajout important conçu pour aider les populations minoritaires et réduire les écarts [socio-économiques] », a déclaré Netanyahu.

« Le plan va conduire à la fin de la construction des maisons unifamiliales et une transition vers la construction en hauteur, comme il en existe dans tout le pays. Dans le même temps, le plan permettra de renforcer l’application des lois dans le secteur de la minorité avec un accent sur la construction illégale ».

La proposition portera sur les communautés israéliennes de Musulmans, de Druzes, de Chrétiens et de Circassiens – les membres d’un groupe ethnique déplacées de la Caucase, et qui est maintenant répandu à travers le Moyen-Orient, dont il y a environ 4 000 personnes vivant en Israël.

Les représentants des communautés minoritaires ont travaillé avec des fonctionnaires du cabinet du premier ministre et les deux ministères pour établir les détails du programme.

Les Musulmans, les Druzes et les Arabes chrétiens représentent un peu moins de deux millions de personnes, et un peu moins d’un quart de la population israélienne.

Après l’annonce du gouvernement, le président Reuven Rivlin, qui a plaidé en faveur du développement et de l’égalité pour les minorités, a téléphoné à Netanyahu et Kahlon pour les féliciter d’avoir fait passer le plan, qu’il a appelé « un tournant, et une mesure de confiance sans précédent ».

Gamliel a déclaré : « pour la première fois, le gouvernement d’Israël est en train de changer les mécanismes d’allocation des ministères du gouvernement afin que les citoyens arabes d’Israël reçoivent leur part relative dans le budget de l’Etat ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...