Le niveau d’alerte terroriste à Tel Aviv ne change pas, selon la police
Rechercher

Le niveau d’alerte terroriste à Tel Aviv ne change pas, selon la police

La recherche du tireur présumé continue à Tel Aviv ; le frère du suspect a été libéré

Nashat Milhem, le suspect de la fusillade de Tel Aviv du 1er janvier 2016, ici en 2007 (Crédit : Dixième chaîne)
Nashat Milhem, le suspect de la fusillade de Tel Aviv du 1er janvier 2016, ici en 2007 (Crédit : Dixième chaîne)

La police de Tel Aviv n’a pas reçu d’ordre pour abaisser le niveau d’alerte terroriste dans la ville, Alors que le chef de la police israélienne a suggéré plus tôt aujourd’hui que le niveau élevé d’alerte terroriste dans Tel Aviv pourrait être abaissé.

Roni Alsheich a déclaré qu’il était possible de « réduire spectaculairement la tension dans la zone de Tel Aviv ». Il a déclaré qu’il ne pouvait pas préciser, « afin de ne pas nuire » à l’enquête en cours.

Les officiers à Tel Aviv ont cependant déclaré qu’ils opéraient selon les mêmes directives que depuis que le niveau d’alerte a été élevé, selon le journaliste de la radio militaire Itamar Katzir.

Alsheich a été accusé d’échouer à communiquer les progrès de la police dans la chasse à l’homme pour Nashat Milhem, 29 ans, originaire de la ville arabe israélienne d’Arara, dans le nord du pays, le suspect principal de la fusillade fatale de Tel Aviv vendredi.

Les forces de polices recherchent toujours dans Tel Aviv, Nashat Milhem.

Des sources policières ont déclaré que les efforts principaux étaient décalés à Wadi Ara, dans le nord.

Juadat Milhem. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Juadat Milhem. (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne)

La cour de Haïfa a ordonné à la police de libérer de détention le frère de Nashat Milhem.

La cour, cependant, a ordonné à Jaudat Milhem de ne pas entrer dans sa ville de résidence, Arara, jusqu’à nouvel ordre, selon la Dixième chaîne. Jaudat Milhem a été arrêté à la suite de l’attaque sur des suspicions de complicité.

La fusillade mortelle a eu lieu devant le bar Simta, sur la rue Dizengoff à Tel Aviv. Le gérant, Alon Bakal, 26 ans, et un client, Shimon Ruimi, 30 ans, ont été tués dans une nuée de balles alors que l’homme armé a ouvert le feu avec une arme semi-automatique qu’il a volé à son père. Sept personnes ont été blessées.

Depuis vendredi après-midi, Nashat Milhem est en fuite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...