Le nombre de nouveaux cas de VIH est en hausse pour la seconde année consécutive
Rechercher

Le nombre de nouveaux cas de VIH est en hausse pour la seconde année consécutive

Le ministère de la Santé enregistre une légère baisse du nombre d'hommes séropositifs en 2018, mais une augmentation du nombre de femmes porteuses du virus

A titre d'illustration : Une femme subit un test sanguin de dépistage du VIH/sida dans un laboratoire mobile à Kiev, en Ukraine, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre 2017. (Photo par Efrem Lukatsky)
A titre d'illustration : Une femme subit un test sanguin de dépistage du VIH/sida dans un laboratoire mobile à Kiev, en Ukraine, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre 2017. (Photo par Efrem Lukatsky)

Le nombre d’Israéliens ayant été testés positifs au VIH a légèrement augmenté l’année dernière, a déclaré mardi le ministère de la Santé.

2018 a constitué la deuxième année consécutive d’augmentation du nombre de personnes ayant obtenu un résultat positif au test du VIH.

Citant des statistiques provisoires, le ministère de la Santé a déclaré que 425 Israéliens de plus de 15 ans avaient été testés positifs pour le virus en 2018, contre 405 en 2017.

L’augmentation au cours des deux dernières années fait suite à une baisse du nombre de nouveaux cas de VIH au cours de chacune des quatre années précédentes.

Parmi les nouveaux cas, le nombre d’hommes séropositifs qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes est passé de 148 en 2017 à 123 l’an dernier. Dans l’ensemble, le nombre d’hommes porteurs du virus s’est maintenu à 283 en 2018, soit une très légère baisse par rapport aux 289 de l’année précédente.

L’augmentation de 2017 à 2018 est entièrement attribuable à une augmentation du nombre de nouveaux cas chez les femmes, 142 d’entre elles ayant été diagnostiquées positives l’an dernier, contre 115 l’année précédente, selon les données du ministère.

Le sous-groupe démographique ayant enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas l’an dernier était celui des hommes âgés de 35 à 44 ans.

Le ministère de la Santé n’a pas expliqué pourquoi il estime qu’il y a eu une augmentation après des années de déclin, mais a appelé le public à continuer à utiliser des contraceptifs lors de rapports sexuels occasionnels.

Le ministère a déclaré que les statistiques définitives pour 2018 seraient publiées en décembre par son Département de la tuberculose et du sida.

Selon l’Israel AIDS Task Force, une organisation non gouvernementale, on comptait 7 745 personnes vivant avec le VIH ou le sida dans le pays en 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...