Le nouveau centre communautaire de Kiev fête son premier mariage
Rechercher

Le nouveau centre communautaire de Kiev fête son premier mariage

Maya Serebryanaya, 68 ans et Valeriy Utvenko, 72 ans, sont tombés amoureux alors qu'ils prenaient des cours de danse au centre l'année dernière

Maya Serebryanaya et Valeriy Utvenko dansent au centre communautaire juif de  Halom à Kiev, en août 2017 (Autorisation : Halom)
Maya Serebryanaya et Valeriy Utvenko dansent au centre communautaire juif de Halom à Kiev, en août 2017 (Autorisation : Halom)

Moins d’un an après son ouverture, le centre communautaire juif de Kiev, créé sur le modèle américain, a fêté le premier mariage d’un couple qui s’est rencontré entre ses murs : il s’agit d’une femme de 68 ans et d’un homme de 72 ans tombés amoureux l’un de l’autre alors qu’ils prenaient des cours de danse.

Maya Serebryanaya et Valeriy Utvenko se sont mariés civilement à la mairie de Kiev au début du mois après s’être rencontrés il y a quelques mois à Halom, le centre communautaire juif qui a ouvert ses portes au mois de décembre dans le centre-ville grâce aux financements du Joint américain.

« Lorsque nous nous sommes vus à Halom, nous avons compris que nous finirions ensemble et nous attendions avec impatience le mercredi et le vendredi parce que nous savions que nous deux allions participer à ces cours au centre », a expliqué Utvenko. Lui était veuf et Serebryanaya avait elle aussi perdu son époux.

Serebryanaya s’est installée avec Utvenko après que ce dernier a effectué quelques travaux dans son appartement de Kiev où il vivait seul, selon Anna Bodnar, directrice de Halom.

« Leur relation a été une surprise pour moi, en fait, a-t-elle confié. Je pensais qu’ils n’étaient que des amis. »

Même si ce couple est le premier à se marier après s’être rencontré à Halom, les interactions dans les spacieux locaux du centre ont aidé à en former au moins un autre – deux septuagénaires qui se sont rencontrés dans des circonstances similaires.

Une synagogue de Kiev, en Ukraine. Illustration. (Crédit : Mendy Hechtman/Flash90)
Une synagogue de Kiev, en Ukraine. Illustration. (Crédit : Mendy Hechtman/Flash90)

Kiev, où vivent environ 100 000 Juifs, compte plusieurs centres communautaires mais presque tous ont été construits autour de synagogues ou de bureaux appartenant à la communauté juive.

Voulant recréer la réussite du centre communautaire Beit-Grand d’Odessa, également inspiré du modèle américain, Halom est le premier centre purement culturel pour les Juifs de tout âge à Kiev.

« A Halom, nous aimons danser, voir des concerts, participer à des circuits touristiques en visitant des sites juifs dans la ville et bien entendu, communiquer avec nos amis ici », s’est exclamé Serebryanaya, ajoutant qu’elle « n’aurait jamais seulement osé rêver » qu’elle se remarierait avant de fréquenter Halom.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...