Le nouveau commandant de la brigade Nahal décède pendant un entraînement
Rechercher

Le nouveau commandant de la brigade Nahal décède pendant un entraînement

Le colonel Sharon Asman, 42 ans, avait pris ses fonctions de commandant de brigade lundi, après 25 ans dans l'armée, exerçant notamment au Liban et à Gaza

Le colonel Sharon Asman, à gauche, lors de sa nomination au poste de commandant de la brigade Nahal, le 28 juin 2021, trois jours avant sa mort soudaine. (Crédit : armée israélienne)
Le colonel Sharon Asman, à gauche, lors de sa nomination au poste de commandant de la brigade Nahal, le 28 juin 2021, trois jours avant sa mort soudaine. (Crédit : armée israélienne)

Un officier supérieur de l’armée israélienne est décédé ce matin après s’être effondré lors d’un entraînement physique dans une base militaire du centre d’Israël.

Le colonel Sharon Asman, 42 ans, commandant de la brigade d’infanterie Nahal, a immédiatement été pris en charge par un médecin après s’être effondré, mais son décès a été prononcé très peu de temps après.

L’armée indique que la famille d’Asman a été prévenue et que l’incident faisait l’objet d’une enquête. Il était père de deux filles.

Asman avait pris ses fonctions de commandant de brigade seulement lundi. Il avait servi dans l’armée pendant 25 ans et avait combattu au Liban et à Gaza.

Asman a été l’un des premiers soldats à aller à Gaza pendant la guerre de 2014 qu’Israël a menée dans l’enclave côtière. Il a été blessé au combat, mais a refusé d’être évacué, menant son bataillon d’infanterie à des réalisations opérationnelles contre les combattants du Hamas à Beit Hanoun, a indiqué l’armée. Asman a reçu une citation militaire pour ses efforts dans cette guerre.

https://twitter.com/asherbenlulu/status/1410590271985930244

S’exprimant lors d’une cérémonie marquant sa nomination, Asman avait déclaré : « Je reçois le commandement de cette brigade avec un sentiment d’engagement envers cette immense vocation. C’est une brigade où j’ai combattu et malheureusement perdu des amis, des commandants et des subordonnés. »

« Nous sommes prêts et disposés à assumer n’importe quelle tâche. Nous serons les premiers à relever chaque défi, avec la ferme intention d’accomplir la tâche et de vaincre. Nous mettrons la barre haute et nous nous assurerons de la relever. »

Le Premier ministre Naftali Bennett a adressé ses condoléances à la famille d’Asman.

« Asman était l’un de nos meilleurs éléments. Il a donné la majorité de sa vie pour la protection de la sécurité d’Israël », a-t-il déclaré.

Le président Reuven Rivlin a déclaré qu’Asman était « un homme d’action au grand cœur qui aimait ses subordonnés et tous ceux qui l’entouraient ».

Le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré dans un communiqué que la mort prématurée d’Asman était « déchirante ».

« Avec l’héroïsme, l’initiative et l’humilité, nous vaincrons tous les ennemis », a déclaré Gantz, reprenant les propos d’Asman lors de la cérémonie de passation de commandement. « C’est ainsi que nous nous souviendrons de lui : un héros, un homme d’action et un homme humble qui a grandement contribué à la sécurité d’Israël. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...