Le nouvel ambassadeur saoudien à Paris rencontre le CRIF
Rechercher

Le nouvel ambassadeur saoudien à Paris rencontre le CRIF

Fahad al-Ruwaily et Francis Kalifat ont notamment échangé au sujet des Accords d’Abraham et de l’actualité au Moyen-Orient - en particulier au Liban, en Iran et en Turquie

De gauche à droite : Serge Dahan, trésorier du CRIF, Fahad al-Ruwaily, ambassadeur d’Arabie saoudite en France, Francis Kalifat, président du CRIF, et Yonathan Arfi, vice-président du CRIF. (Crédit : CRIF)
De gauche à droite : Serge Dahan, trésorier du CRIF, Fahad al-Ruwaily, ambassadeur d’Arabie saoudite en France, Francis Kalifat, président du CRIF, et Yonathan Arfi, vice-président du CRIF. (Crédit : CRIF)

Fahad al-Ruwaily, nommé nouvel ambassadeur d’Arabie saoudite en France fin décembre, a, la semaine dernière et à son initiative, rencontré le président du CRIF, Francis Kalifat, a rapporté l’organisation.

Le diplomate, le responsable communautaire et son bureau exécutif ont ainsi échangé au sujet des Accords d’Abraham, de l’actualité au Moyen-Orient – en particulier concernant le Liban, l’Iran et la Turquie – et des relations personnelles de l’ambassadeur avec les communautés juives des pays dans lequel il a exercé auparavant (au Danemark et en Lituanie depuis 2017).

« Interrogé par le président du CRIF sur la situation internationale et sur sa vision de l’avenir du Moyen-Orient, l’Ambassadeur a déclaré sa sensibilité à toutes les innovations guidées par la sagesse, et a exprimé sa confiance dans l’avenir du Moyen-Orient, rappelant au passage que l’Arabie saoudite avait été le premier pays à proposer un projet d’accord de paix global », écrit l’organisation, en référence à l’Initiative de paix de 2002.

Le diplomate a « répondu favorablement à l’invitation du président du CRIF à participer à une prochaine Commission des affaires internationales du CRIF », est-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...