Le Paraguay a confirmé le transfert de son ambassade en Israël à Jérusalem
Rechercher

Le Paraguay a confirmé le transfert de son ambassade en Israël à Jérusalem

Le ministère paraguayen a annoncé l’exécution "de la décision présidentielle (...) concernant la représentation diplomatique du Paraguay en Israël"

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu (à droite) et le président du Paraguay (à gauche) (Crédit : Kobi Gideon (GPO))
Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu (à droite) et le président du Paraguay (à gauche) (Crédit : Kobi Gideon (GPO))

Le Paraguay va transférer son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, dans la foulée des Etats-Unis et du Guatemala, a confirmé mercredi le ministère des Affaires étrangères paraguayen.

Le président américain Donald Trump a annoncé en décembre sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, rompant avec ses prédécesseurs.

Le transfert très controversé de l’ambassade des Etats-Unis est prévu le 14 mai pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l’Etat d’Israël.

Dans un bref communiqué, le ministère paraguayen a annoncé « le lancement d’un processus d’exécution de la décision présidentielle (…) concernant la représentation diplomatique du Paraguay en Israël ».

Lundi, des sources diplomatiques à Asuncion avaient déclaré à l’AFP que le Paraguay étudiait cette possibilité.

Quelques heures avant, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, avait célébré comme une certitude le transfert.

« Le Paraguay ouvrira son ambassade à Jérusalem vers la fin du mois de mai ! Le président (Horacio) Cartes fera l’ouverture de l’ambassade ! Excellentes nouvelles alors que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël prend de l’ampleur », avait annoncé M. Nahshon dans un tweet, relayé sur le compte officiel du ministère.

Le président Cartes, qui laissera le pouvoir le 15 août, pourrait assister à l’inauguration de la nouvelle ambassade le 21 ou 22 mai, et serait accompagné du président élu, Mario Abdo Benitez, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...