Le personnel d’une base pakistanaise confirme l’arrivée d’un jet privé israélien
Rechercher

Le personnel d’une base pakistanaise confirme l’arrivée d’un jet privé israélien

Alors que des soupçons de visite secrète d’officiels persistent, un employé aurait déclaré qu’une voiture a récupéré une délégation à Islamabad

Illustration : un avion privé atterrit à l’aéroport de Biggin Hill, Londres (Crédit : AP Photo / Tim Ireland)
Illustration : un avion privé atterrit à l’aéroport de Biggin Hill, Londres (Crédit : AP Photo / Tim Ireland)

Le personnel d’une base aérienne pakistanaise aurait confirmé un rapport selon lequel un avion privé aurait effectué un voyage secret dans le pays directement depuis Tel Aviv le mois dernier – malgré des démentis véhéments d’Islamabad.

Un pilote et trois membres du personnel de la base aérienne Noor Khan à Rawalpindi ont déclaré au site d’actualités britannique Middle East Eye qu’ils ont vu un avion de la compagnie BizJet, décrit comme ayant décollé à Tel Aviv dans des rapports précédents, dans les airs ou sur le tarmac.

Un membre du personnel a déclaré avoir vu une voiture récupérer une délégation et la ramener plusieurs heures plus tard.

Les vols de Tel Aviv au Pakistan auraient eu lieu les 23 et 24 octobre, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu effectuait un voyage secret à Oman, dans un contexte de contacts ouverts entre des responsables israéliens et les pays du Golfe.

Le voyage, d’abord signalé par un rédacteur en chef au quotidien israélien Haaretz, a déclenché une avalanche de spéculations et d’articles dans la presse israélienne et pakistanaise, ce qui a entraîné plusieurs démentis officiels.

Le Pakistan a continué à nier l’existence d’un avion israélien à la base.

Le président pakistanais Arif Alvi a déclaré le 28 octobre que le Pakistan n’établirait pas de liens avec Israël.

Bien que le Pakistan ait par le passé indiqué qu’il serait prêt à officialiser ses relations avec l’État juif dès qu’un accord de paix serait conclu avec les Palestiniens, les relations entre les deux pays sont souvent compliquées.

Des contacts secrets entre des responsables israéliens et pakistanais ont été signalés, notamment dans un document de WikiLeaks indiquant qu’un haut responsable de l’armée pakistanaise aurait rencontré directement le Mossad.

Publiquement cependant, les deux nations ont peu de relations. Netanyahu aurait annulé une réservation pour un dîner en 2016 dans un restaurant de New York afin d’éviter d’y manger en même temps que le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...