Le petit-fils des rabbins de Vilnius honoré pour ses travaux scientifiques
Rechercher

Le petit-fils des rabbins de Vilnius honoré pour ses travaux scientifiques

Le professeur de Los Angeles recevra la prestigieuse médaille Franklin pour ses travaux pionniers en science et en ingénierie

Solomon Wolf Golomb. (Crédit : JTA)
Solomon Wolf Golomb. (Crédit : JTA)

LOS ANGELES, Californie – Solomon Wolf Golomb, fils et petit-fils juif américain des rabbins de Vilnius en Lituanie, sera l’un des six récipiendaires de la médaille Benjamin Franklin en 2016, une récompense prestigieuse attribuée annuellement pour des travaux révolutionnaires en science et en ingénierie.

Golomb, professeur de 83 ans à l’université de Californie du sud, a gagné la récompense pour ses travaux en ingénierie électrique, qui utilise des formules mathématiques perfectionnées pour trouver des applications cruciales dans les communications spatiales et cellulaires, la cryptographie, le guidage des missiles, les radars, les sonars, et les systèmes GPS.

Dans une partie de ses recherches, les travaux de Golomb sont à la base d’un processus nommé CDMA, ou accès multiple par répartition en code, qui permet, par exemple, à des centaines de milliers de téléphones portables d’une même ville de communiquer en même temps.

En-dehors de ses recherches, Golomb lit la Torah pendant les services des grandes fêtes sur le campus, et est impliqué à la fois dans les activités du Chabad et du Hillel. Il maintient des liens de proximité avec Israël, fait partie du directoire international des gouverneurs du Technion et parle couramment hébreu.

Parmi les joueurs de « mathématiques récréatives », Golomb est révéré comme un gourou, et, parmi d’autres contributions, est l’inventeur du « cheskers », un mélange d’échec et de dames.

Né à Baltimore, Golomb a été diplômé de Johns Hopkins et de Harvard puis est devenu un leader des communications militaires et spatiales au laboratoire de propulsion des jets à Pasadena.

La médaille Frankin sera attribuée à Golomb et cinq autres récipiendaires en avril. La récompense est présentée par l’institut Franklin de Philadelphia, nommé d’après l’homme d’état et scientifique américain Benjamin Franklin.

Attribuée depuis 1824, la liste des précédents récipiendaires de la médaille Franklin est vue comme une fiche-conseil pour les futurs vainqueurs du Prix Nobel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...