Rechercher

Prison en vue pour les époux Balkany

La cour d'appel de Rouen a confirmé jeudi la révocation du placement sous bracelet électronique du couple

Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany (à droite) s'entretient avec son épouse Isabelle Balkany, première adjointe au maire, lors d'un conseil municipal à Levallois-Perret, le 15 avril 2019. (Crédit :  STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany (à droite) s'entretient avec son épouse Isabelle Balkany, première adjointe au maire, lors d'un conseil municipal à Levallois-Perret, le 15 avril 2019. (Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La cour d’appel de Rouen a confirmé jeudi la révocation du placement sous bracelet électronique des époux Balkany, ouvrant la voie à l’incarcération de l’ancien maire LR de Levallois-Perret et de son épouse condamnés pour fraude fiscale, a-t-on appris auprès du parquet et des avocats.

L’avocat de Patrick Balkany, Me Romain Dieudonné, a dénoncé dans un communiqué une décision « inquiétante en droit et en fait » en raison de l’état de santé de son client.

Le tribunal d’application des peines d’Evreux avait décidé en décembre de révoquer ce placement sous bracelets électroniques du couple, à la suite de manquements dans leur manoir de Giverny, où ils étaient assignés à résidence depuis mars.

Suite à cette annonce, Mme Balkany a fait une nouvelle tentative de suicide, après une précédente en septembre dernier et en mai 2019, a annoncé son mari sur RTL.

Elle avait posté peu avant un message inquiétant sur Twitter, réseau social sur lequel elle est très active, annonçant qu’il était « temps que ça s’arrête ».

Depuis leur départ de la mairie de Levallois-Perret en mars 2020, le maire et son épouse, première adjointe, ont gardé une forte popularité dans leur fief historique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...