Le plus grand journal porto-ricain supprime une chronique antisémite de son site
Rechercher

Le plus grand journal porto-ricain supprime une chronique antisémite de son site

L’éditeur et l’auteur s'excusent d'avoir écrit que les malheurs économiques de l'île étaient imputables aux Juifs qui contrôlent Wall Street et le gouvernement américain

Un homme avec un parapluie marche sur un trottoir alors que l'ouragan Irma s'approche à Luquillo, Porto Rico, le 6 septembre 2017 (Crédit : Photo AFP / Ricardo Arduengo)
Un homme avec un parapluie marche sur un trottoir alors que l'ouragan Irma s'approche à Luquillo, Porto Rico, le 6 septembre 2017 (Crédit : Photo AFP / Ricardo Arduengo)

Le plus grand journal de Porto Rico a retiré de son site Internet une chronique d’opinion qui attribuait la crise économique de l’île aux Juifs qui « contrôlent » Wall Street et le gouvernement américain.

Le journal El Nuevo Dia s’était déjà excusé la semaine dernière pour avoir publié, le 8 janvier, une chronique de Wilda Rodríguez intitulée « Que veut le Juif’ avec la colonie ? » mais n’a jamais retiré l’article du site.

Rodriguez s’est également excusée dans une déclaration sur le site Web.

« Je regrette profondément que mon article ait été interprété comme antisémite… Je m’excuse auprès de ceux qui, de bonne foi, se sont sentis blessés par mes allusions politique », écrit-elle, ajoutant qu’elle « peut comprendre la réaction psychique de certains au simple usage du mot juif. L’intention n’est pas de provoquer, mais bien de contribuer au dialogue public.  »

Une note de l’éditeur indique que le journal « s’excuse auprès de la communauté juive et du reste de notre lectorat qui a été offensé ».

« Nous assumons notre responsabilité et nous voulons être totalement clairs sur le fait que nous ne faisons pas la promotion de contenus qui peuvent être interprétés comme antisémites », a ajouté l’éditeur.

Dans la chronique, on pouvait lire :  « Pour les Israéliens, reconnaître le pouvoir juif sur les États-Unis n’est pas une offense. C’est la victoire de leur diaspora. » Elle a ajouté : « Le programme des Juifs est tellement focalisé sur les guerres et les profits qu’ils pensent rarement » à Porto Rico.

Plus tôt cette semaine, l’organisation StandWithUs Israël a appelé le journal à retirer la chronique de son site Web. Mercredi, le lien pour l’article conduisait les lecteurs à une page signalant un message d’erreur.

« Nous sommes reconnaissants envers les éditeurs, qui ont finalement décidé de la supprimer », a déclaré Roz Rothstein, PDG et co-fondatrice de StandWithUs, dans un communiqué. Elle a précisé que lorsque la chronique a été mise en ligne, il y a eu « une réaction initiale de la communauté juive de Porto Rico qui a engendré deux brèves excuses. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...