Rechercher

Le Premier ministre libanais Mikati reçu jeudi par le pape

François a multiplié ces derniers mois les messages de soutien au pays du Cèdre, englué dans une crise économique et sociale sans précédent

Le Premier ministre libanais Najib Mikati s'exprime lors d'une session du Forum économique mondial à Davos, en Suisse, en janvier (Crédit : Wikimedia Commons/Forum économique mondial)
Le Premier ministre libanais Najib Mikati s'exprime lors d'une session du Forum économique mondial à Davos, en Suisse, en janvier (Crédit : Wikimedia Commons/Forum économique mondial)

Le Premier ministre libanais Najib Mikati sera reçu jeudi au Vatican par le pape François, a annoncé mardi le Saint-Siège.

M. Mikati sera reçu jeudi matin à 09H00 (08H00 GMT) au palais apostolique en audience privée, a indiqué le Vatican.

Agé de 65 ans, M. Mikati, musulman sunnite comme le veut la Constitution libanaise pour ce poste, a été désigné en septembre pour former un gouvernement de sauvetage dans un pays en plein effondrement.

François a multiplié ces derniers mois les messages de soutien au pays du Cèdre, englué dans une crise économique et sociale sans précédent, et a manifesté son intention de s’y rendre.

En août, il a appelé la communauté internationale à des « gestes concrets », un an après l’explosion au port de Beyrouth qui a fait 214 morts. Depuis, le pays continue de sombrer dans la misère, sur fond d’une inflation galopante et de l’effondrement de sa monnaie.

Le pape François avant son audience hebdomadaire, au Vatican, le 14 septembre 2016. (Crédit : AFP/Tiziana Fabi)

En juillet, le pape a accueilli au Vatican neuf chefs religieux chrétiens libanais et adressé un message d’espoir à la population, l’exhortant à « ne pas se décourager ».

François avait déjà reçu en avril l’ancien Premier ministre Saad Hariri, auquel il avait exprimé le souhait de se rendre au Liban « dès que les conditions seront réunies ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...