Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Le président argentin évoque les Maccabées et offre une hanoukkia à Zelensky

Dans son discours d'investiture, Javier Milei affiche sa fascination pour le judaïsme et rappelle l'histoire de Hanoukka pour célébrer son improbable victoire

L'Argentin Javier Milei remet une menorah de Hanoukka à l'Ukrainien Volodymyr Zelensky lors de la cérémonie d'investiture de Milei à Buenos Aires, le 10 décembre 2023. (Crédit : Capture d'écran de la télévision nationale argentine via JTA)
L'Argentin Javier Milei remet une menorah de Hanoukka à l'Ukrainien Volodymyr Zelensky lors de la cérémonie d'investiture de Milei à Buenos Aires, le 10 décembre 2023. (Crédit : Capture d'écran de la télévision nationale argentine via JTA)

JTA – Dans son discours d’investiture à la présidence de l’Argentine, Javier Milei a invoqué l’histoire des Maccabées, confirmant ainsi la fascination de ce populiste de droite pour le judaïsme, au moment même où il célébrait son improbable victoire.

« Ce n’est pas une coïncidence si cette inauguration présidentielle a lieu pendant la fête de Hanoukka, la fête de la lumière, car elle célèbre l’essence même de la liberté », a affirmé Milei lors de son discours prononcé sur les marches du bâtiment du parlement à Buenos Aires. « La guerre des Maccabées est le symbole de la victoire du faible sur le puissant, du petit nombre sur la multitude, de la lumière sur les ténèbres et surtout de la vérité sur le mensonge. »

Milei, 53 ans, a été élu le mois dernier contre toute attente. S’autoproclamant « anarcho-capitaliste » et étant le plus à droite des cinq candidats, il a connu une ascension fulgurante au cours de l’année écoulée en s’attaquant au gouvernement sortant, dont les politiques ont, selon lui, aggravé le chômage et l’inflation.

Il a prononcé son discours le dos tourné aux législateurs du pays, mais face à la foule rassemblée à l’extérieur du parlement, rompant ainsi avec la tradition.

Vers la fin de son discours, il a averti les Argentins qu’ils devaient se préparer à des réformes économiques difficiles. Il a rappelé que lui et son actuelle vice-présidente, Victoria Villaruel, s’étaient d’abord entendu dire que leur parti politique, Freedom Advances, qui n’existait que depuis deux ans, n’aurait que peu d’influence.

« On nous a dit que nous ne pouvions rien faire parce que nous n’étions que deux membres du Congrès sur 257 », a-t-il déclaré. Je me souviens également que ma réponse ce jour-là était une citation du livre des Maccabées, 3:19, qui dit : « Dans un combat, la victoire ne dépend pas du nombre des soldats, mais de la force que Dieu donne ».

Le nouveau président argentin Javier Milei, accompagné de sa vice-présidente Victoria Villarruel (C-L) et de membres de son cabinet, assiste à une cérémonie interconfessionnelle à la cathédrale métropolitaine, près du palais gouvernemental Casa Rosada à Buenos Aires, le 10 décembre 2023. (Crédit : JUAN MABROMATA / AFP)

Le discours reflétait la relation particulière de Milei avec le judaïsme. Économiste non juif, il a étudié avec un rabbin argentin et a exprimé son intérêt pour la conversion, mais a indiqué que le rôle de président n’était pas compatible avec l’observance du judaïsme. Il s’est rendu sur la tombe du Rabbi de Loubavitch à New York lors de son premier voyage à l’étranger après son élection et a promis que le pays – où il s’est engagé à transférer l’ambassade d’Argentine de Tel Aviv à Jérusalem – serait sa première destination à l’étranger en tant que président.

Lors des rassemblements organisés dans le cadre de la campagne, Milei est souvent monté sur scène au son d’un shofar, et il a été vu brandissant un drapeau israélien au milieu d’une foule nombreuse à Rosario, lors de l’une de ses dernières apparitions publiques avant l’élection.

Dans les retransmissions de la cérémonie d’investiture diffusées aux Argentins, un drapeau israélien était également clairement visible au milieu d’une mer de drapeaux argentins lors de son discours d’investiture.

Milei, dont le mandat est de quatre ans, était entouré de dirigeants du monde entier, dont le roi d’Espagne, le président chilien Gabriel Boric, un critique de gauche d’Israël, le premier ministre hongrois Viktor Orban, un populiste qui a remporté un quatrième mandat l’année dernière, et le président ukrainien Volodymr Zelensky, qui effectuait son premier voyage en Amérique latine depuis que la Russie a attaqué son pays en février 2022.

Jair Bolsonaro, le leader populiste récemment battu au Brésil, était également présent.

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen (à droite) rencontre le Président élu argentin Javier Milei à Buenos Aires le 9 décembre 2023. (Crédit : Leandro Karmanchovsky/Ministère des Affaires étrangères)

Après un échange de salutations chaleureuses entre les deux dirigeants à l’extérieur de la Casa Rosada, le siège du gouvernement argentin, Milei a offert une hannoukia à Zelensky, de confession juive, un geste retransmis en direct à la télévision lors de la cérémonie. Zelensky s’est rapproché de Milei dans le cadre de ses efforts qui visent à accroître le soutien à l’Ukraine en Amérique latine.

Samedi soir, à la veille de son investiture, Milei a rencontré un groupe de parents d’otages israéliens détenus à Gaza par le Hamas depuis que les terroristes ont massacré 1 200 personnes dans le sud d’Israël le 7 octobre. Il a allumé les bougies de Hanoukka avec eux et avec le ministre des Affaires étrangères israélien, Eli Cohen, qui se trouvait en Argentine à l’occasion de la cérémonie d’investiture.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.