Le président égyptien salue une « nouvelle étape » dans les relations avec Moscou
Rechercher

Le président égyptien salue une « nouvelle étape » dans les relations avec Moscou

Un accord de coopération stratégique a été signé avec Vladimir Poutine dans la station balnéaire russe de Sotchi

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue égyptien Abdel Fattah el-Sissi au Caire, le 11 décembre 2017. (Crédit : AFP/Sputnik/Alexey NIKOLSKY)
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue égyptien Abdel Fattah el-Sissi au Caire, le 11 décembre 2017. (Crédit : AFP/Sputnik/Alexey NIKOLSKY)

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a salué mercredi une « nouvelle étape » dans les relations avec la Russie, à l’issue de la signature d’un accord de coopération stratégique avec son homologue Vladimir Poutine dans la station balnéaire russe de Sotchi.

Cet accord de partenariat global et de coopération stratégique, signé par les deux dirigeants en présence d’importantes délégations ministérielles de leurs pays respectifs, « ouvre une nouvelle étape dans notre coopération » et l’emmènera vers de « nouveaux horizons », s’est félicité Abdel Fattah al-Sissi, selon ses propos traduits en russe.

L’accord « fixe des objectifs sérieux visant à renforcer les liens russo-égyptiens dans de nombreux domaines », a pour sa part souligné Vladimir Poutine.

Les pourparlers entre les deux présidents ont été assombris par une attaque ayant fait au moins 17 morts et plus de 40 blessés mercredi au collège technique de Kertch dans la péninsule ukrainienne de Crimée rattachée en 2014 par la Russie.

« Il est déjà clair que cet évènement est un crime. Le mobile et les pistes de cette tragédie font l’objet d’un examen méticuleux », a déclaré M. Poutine, au début de son intervention devant la presse à l’issue des pourparlers avec M. al-Sissi, demandant de rendre hommage aux victimes par une minute de silence.

Les deux pays ont signé en grande pompe au Caire en décembre dernier un contrat pour la construction de la première centrale nucléaire égyptienne, dans le nord.

Les relations entre l’Egypte et la Russie se sont considérablement renforcées ces dernières années, malgré des tensions après le crash d’un avion d’une compagnie russe (224 morts) après son décollage d’Egypte, un attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

En avril 2018, un vol Moscou-Le Caire a marqué la reprise des liaisons aériennes directes entre la Russie et l’Egypte.

Les vols charters vers les stations balnéaires égyptiennes, autrefois très prisées par les touristes russes, restent cependant toujours suspendus.

« Nous avons évoqué la question de la reprise des liaisons aériennes dans leur ensemble (…). Nous allons chercher à faire en sorte que les vols charters reprennent au plus vite », a déclaré mercredi M. Poutine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...