Le rabbin du mur Occidental aurait retiré son soutien à la zone de prière mixte
Rechercher

Le rabbin du mur Occidental aurait retiré son soutien à la zone de prière mixte

Une section de prière séparée doit bientôt être établie sur le lieu saint

Les Femmes du mur au mur Occidental, le 7 février 2016 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Les Femmes du mur au mur Occidental, le 7 février 2016 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Dans une lettre adressée au parti ultra-ortodoxe, Shmuel Rabinowitch a incité à la mise en place d’une législation destinée à annuler l’accord de janvier et une décision de tribunal de district permettant au groupe des Femmes du Mur de prier dans la principale section orthodoxe du mur, a annoncé Haaretz.

« Je vous appelle à agir avec la même détermination pour arrêter la profanation du lieu saint au mur Occidental, dont le dommage spirituel dépasse l’imagination », a-t-il écrit, selon Haaretz.

« Pendant des années, je me suis tenu seul dans la lutte » contre les courants modernes du judaïsme, y compris les Femmes du Mur, a écrit Rabinowitz selon Haaretz.

Les Femmes du Mur « sont maintenant allées trop loin, elles cherchent à déchirer le mur et le peuple d’Israël en morceaux ».

L’accord étend la section de prière non orthodoxe existant déjà au mur Occidental et créé une entrée commune avec la principale section orthodoxe vers le nord.

Les Femmes du Mur, qui tiennent des services de femmes dans la section orthodoxe, doivent finalement aller dans la section non-orthodoxe dans le cadre de l’accord, qui est soutenu par les mouvements réformés, masorti, le gouvernement israélien et la direction haredi du mur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...