Le réseau social TikTok interdit les contenus négationnistes
Rechercher

Le réseau social TikTok interdit les contenus négationnistes

La modération des contenus haineux et conspirationnistes par les principaux réseaux sociaux a créé la polémique ces dernières années

Logo du réseau social TikTok.
Logo du réseau social TikTok.

Application mobile de partage de vidéo incontournable, TikTok a publié la semaine dernière de nouvelles conditions d’utilisation. Parmi elles, une règle interdit désormais les contenus qui « nient que des événements violents, dont l’existence a été bien documentée, aient eu lieu ».

La règle concerne ainsi notamment la négation de la Shoah.

La modération des contenus haineux et conspirationnistes par les principaux réseaux sociaux a créé la polémique ces dernières années, Facebook étant le principal à être accusé de laisser ce genre de messages se répandre sur la toile. En 2018, Mark Zuckerberg avait annoncé refuser de bannir les propos négationnistes.

« Je trouve [la négation de la Shoah] profondément offensante. Mais au bout du compte, je ne crois pas que notre plateforme devrait supprimer ces publications, parce que je pense qu’il y a des choses que différentes personnes comprennent mal. Je ne pense pas que ces gens fassent exprès de mal comprendre », avait-il déclaré dans une interview.

En décembre dernier, l’acteur américain Sacha Baron Cohen a vivement condamné ce manque de réaction.

« Nous avons, malheureusement, des millions de preuves de la Shoah — c’est un fait historique. Et le nier n’est pas un avis quelconque. Ceux qui nient la Shoah visent à en encourager une autre », a-t-il déclaré dans un discours à l’Anti-Defamation League (ADL).

YouTube a officiellement interdit les contenus négationnistes en juin dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...