Le rocker David Berman, fondateur des Silver Jews, meurt à l’âge de 52 ans
Rechercher

Le rocker David Berman, fondateur des Silver Jews, meurt à l’âge de 52 ans

Aucune cause de décès n'a été évoquée pour le musicien, qui est devenu religieux et a commencé à fréquenter une synagogue lors d'une cure de désintoxication dans les années 2000

David Berman lors d'une représentation avec Silver jews en 2006. (Yani Yordanova/Redferns/Getty Images via JTA)
David Berman lors d'une représentation avec Silver jews en 2006. (Yani Yordanova/Redferns/Getty Images via JTA)

JTA — Le rocker David Berman, fondateur de Silver Jews, un groupe influent qui a été salué par les critiques tout au long des années 1990, est mort mercredi, selon sa maison de disque Drag City basée à Chicago.

La maison de disque n’a pas annoncé la cause de son décès, survenu à l’âge de 52 ans.

Berman devait commencer une tournée avec son nouveau groupe, Purple Mountains, en septembre. Le premier album éponyme du groupe, sorti en juillet, était la première musique de Berman depuis une décennie.

Il a lutté contre plusieurs addictions à la drogue et a survécu à plusieurs overdoses.

Berman a fondé Silver Jews avec Stephen Malkmus et Bob Nastanovich, qui fondera Pavement, un groupe aussi apprécié dans les années 1990. Silver Jews a sorti six albums entre 1994 et 2008.

Pendant une bonne partie de sa vie, Berman s’est décrit comme « un juif ethnique », mais pas religieux. Pourtant, au milieu des années 2000, il a commencé à étudier le textes juifs lors d’une cure de désintoxication volontaire dans le Minnesota. Aller à la synagogue était l’une des seules façons de quitter le centre et il a donc commencé à s’y rendre. En 2004, il s’est totalement converti au judaïsme, selon un portrait dans The Ringer.

« Quand j’ai lancé le groupe, le nom Silver Jews n’avait pas de signification littérale, c’était simplement une idée abstraite », a-t-il dit en 2006. L’ironie est qu’au fil des deux dernières années, je suis passé par une transformation et j’ai décidé d’être juif. Alors le nom m’a semblé être une bénédiction. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...