Le secrétaire-adjoint de la Knesset suspendu après des soupçons d’agression
Rechercher

Le secrétaire-adjoint de la Knesset suspendu après des soupçons d’agression

Le directeur-général de la Knesset a ordonné la suspension immédiate du secrétaire-adjoint pour une durée de 14 jours après l'ouverture d'une enquête pour agression

Vue du bâtiment principal de la Knesset, le Parlement israélien, à Jérusalem, le 26 décembre 2018. (Hadas Parush/Flash90/via JTA)
Vue du bâtiment principal de la Knesset, le Parlement israélien, à Jérusalem, le 26 décembre 2018. (Hadas Parush/Flash90/via JTA)

Un responsable de la Knesset a été suspendu dimanche pour une durée de deux semaines, après l’ouverture d’une enquête judiciaire contre lui pour l’agression présumée d’une personne sans défense, a fait savoir le porte-parole du Parlement dans un communiqué.

D’après le bref communiqué, le directeur-général de la Knesset Albert Saharovich a ordonné la suspension « immédiate » de Nazem Bader, le secrétaire-adjoint du parlement israélien.

Aucun détail n’a été divulgué au sujet de l’affaire ou de l’enquête pour ne pas entraver le travail de la justice.

« Cependant, à la lumière de l’ouverture d’une enquête pour des soupçons d’un crime aussi grave, et afin de ne pas nuire à l’image de la Knesset et l’intégralité du service public, la suspension immédiate de l’employé pour une durée de 14 jours est nécessaire », expliquait le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...