Israël en guerre - Jour 282

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Le sergent-chef Dor Yarhi, 21 ans, passionné de sport, profitait de chaque instant

Assassiné lors de l'assaut mené par le Hamas de l'avant-poste militaire de Nahal Oz, le 7 octobre 2023

Le sergent-chef Dor Yarhi, tué lors de l'invasion par le Hamas de l'avant-poste militaire de Nahal Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Le sergent-chef Dor Yarhi, tué lors de l'invasion par le Hamas de l'avant-poste militaire de Nahal Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Le sergent-chef Dor Yarhi, 21 ans, soldat de la Brigade Golani originaire de Rishon Lezion, a été tué le 7 octobre alors qu’il combattait les terroristes palestiniens du Hamas à l’avant-poste militaire de Nahal Oz.

Ce matin-là, Dor a été tué aux côtés de son commandant, le major Shilo Har-Even, et de quatre autres soldats de la Brigade Golani, dont le sergent-chef Dvir Zakaï, alors qu’ils tentaient de repousser l’assaut mené par le groupe terroriste palestinien du Hamas sur la base militaire.

Sa famille n’a été informée de sa mort que quatre jours plus tard.

Dor a été enterré le 12 octobre à Rishon Lezion. Il laisse derrière lui ses parents, Galit et Yossi, et son jeune frère Matan.

Joueur de basket talentueux, il jouait dans l’équipe de jeunes du Maccabi Rishon Lezion, qui a salué la mémoire « d’un enfant et d’un joueur merveilleux qui aidait toujours ses amis et donnait la priorité à la valeur de la générosité ».

Son ami proche, Orel Avikzar, a écrit sur Instagram qu’il avait du mal à écrire sur Dor au passé.

« Tu as toujours pris tellement soin de tout le monde. Tous les projets que tu as planifiés. Tu étais un tel guerrier », a-t-il écrit. « Je sais que ce terrible samedi, tu t’es battu jusqu’à ta dernière balle et tu as réussi à sauver des centaines de personnes. »

La dernière fois qu’il a vu Dor, c’était aux funérailles de leur amie en commun, la sergente Lia Ben Nun, qui a été tuée lors d’une attaque transfrontalière en provenance d’Égypte en juin 2023.

« Mon ami, je ne t’oublierai jamais, je n’oublierai jamais comment tu venais chez moi et t’endormais parce que tu étais fatigué de la base, et comment tu m’accompagnais dans tout ce que je faisais. Tu fais partie de ma vie pour toujours. »

Le père de Dor, Yossi, a raconté à Walla que lorsqu’il s’est engagé dans l’unité Golani, « il n’a jamais abandonné son amour pour le sport », notant son soutien à l’équipe de basket-ball Maccabi Tel Aviv et au club de football Beitar Jerusalem. « Notre rêve était de prendre l’avion pour aller voir le Maccabi Tel Aviv dans le Final Four. »

En regardant les matchs sans lui, « je pense toujours à lui. Il était censé être déjà démobilisé », a-t-il déclaré.

« Dor a accompli toutes ses missions. C’était toujours difficile pour lui, mais il a atteint tous ses objectifs et j’étais si fier de lui. Il aidait toujours ses amis. »

Lorsqu’il était en permission, « Dor cherchait immédiatement à aller jouer au basket ou au football avec ses amis. Il ne se reposait pas un instant à la maison », a déclaré son père. « C’est comme s’il savait qu’il vivait en sursis. Qu’il vivait avec une limite de temps. Il ne voulait pas dormir, il voulait profiter de chaque instant. »

Sa mère, Galit, a expliqué à Walla que pendant les deux années passées dans l’armée, « Dor a subi un changement important. C’était un enfant très indulgent, et l’armée l’a changé ».

Chaque jour depuis qu’il a été tué, dit-elle, « il me manque ».

« Ses demandes de shnitzel [escalopes panées] lorsqu’il rentrait de l’armée me manquent. Ses câlins, ses baisers, ses mots me manquent. Le lien qu’il avait avec son jeune frère Matan qui lui manque. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.