Rechercher

Le Shin Bet arrête une cellule terroriste en Cisjordanie

Louis Ahmad Shapik Zaabana et Mahmoud Shapik Zaabana ont mené leurs attaques, sans faire de blessé, dans la région de Jénine

Louis Ahmad Shapik Zaabana, à gauche, et son cousin Mahmoud Shapik Zaabana, sont soupçonnés d'avoir tiré contre les forces de l'armée israélienne et des civils israéliens en Cisjordanie, en avril 2017. (Crédit : Shin Bet)
Louis Ahmad Shapik Zaabana, à gauche, et son cousin Mahmoud Shapik Zaabana, sont soupçonnés d'avoir tiré contre les forces de l'armée israélienne et des civils israéliens en Cisjordanie, en avril 2017. (Crédit : Shin Bet)

Les services de sécurité du Shin Bet ont révélé jeudi les détails d’une opération qui a mené à l’arrestation d’une cellule terroriste palestinienne responsable d’un certain nombre d’attaques contre les forces de sécurité et les civils israéliens dans la région de Jénine, en Cisjordanie.

Les suspects ont été arrêtés car ils étaient soupçonnés d’avoir commis quelque 10 attaques au cours des derniers mois autour des communautés de Shavei Shomron, Hermesh, Shaked et du poste militaire de Salem.

Il n’y a pas eu de blessés dans ces attaques, mais certains dommages ont été causés aux propriétés. Les fréquentes attaques nocturnes « constituaient une menace importante pour les civils et les forces de sécurité dans la région de Samarie », a indique le service de sécurité dans un communiqué, en utilisant le nom hébreu de la région du nord de la Cisjordanie.

Les forces de sécurité ont appréhendé les deux suspects de Fahma, au sud-ouest de Jénine, le 4 avril. Ils ont été identifiés comme étant Louis Ahmad Shapik Zaabana, né en 1983, avocat lié au groupe terroriste du Front populaire de libération de la Palestine, et son cousin Mahmoud Shapik Zaabana, 26 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...