Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Le Shin Bet démantèle une cellule terroriste menée de Gaza projetant des attentats

L'agence indique que 4 Palestiniens de Cisjordanie ont été arrêtés quelques jours avant une fusillade "importante" prévue à Jérusalem, ainsi que des attentats à la bombe

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Armes saisies sur deux Palestiniens accusés d'avoir planifié une fusillade à Jérusalem, sur une photo du Shin Bet publiée le 21 mars 2023. (Crédit : Shin Bet)
Armes saisies sur deux Palestiniens accusés d'avoir planifié une fusillade à Jérusalem, sur une photo du Shin Bet publiée le 21 mars 2023. (Crédit : Shin Bet)

Quatre Palestiniens de Cisjordanie qui auraient été recrutés par un groupe terroriste de la bande de Gaza pour commettre des attentats de grande ampleur ont été arrêtés ces dernières semaines, a révélé mardi l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

Deux des membres présumés de la cellule ont été arrêtés récemment alors qu’ils projetaient un attentat « important » à Jérusalem dans les jours à venir, a indiqué le Shin Bet. Les armes qu’ils prévoyaient d’utiliser ont également été saisies.

Le mois dernier, deux frères palestiniens ont été arrêtés. Ils auraient été recrutés pour commettre un attentat à la bombe en Israël.

Les quatre suspects n’ont pas été nommés.

Selon le Shin Bet, les deux hommes recruteraient activement les jeunes Palestiniens pour les former  au maniement d’armes en vue de perpétrer des attentats seraient Amin Zakot, 31 ans, et Sabari Aram, 40 ans, membres des Comités de résistance populaire basé à Gaza.

En décembre, le Shin Bet avait indiqué que le Popular Resistance Committees était en train de recruter des Palestiniens en Cisjordanie pour commettre une importante attaque terroriste à la bombe en Israël. Un explosif amorcé avait été saisi. Zakot et Aram avait déjà été mentionné comme étant impliqués dans ces projets par l’agence à l’époque.

Amin Zakot, 31 ans, (à gauche) et Sabari Aram, 40 ans, (à droite) membres des Comités de résistance populaire basés à Gaza, accusés de recruter des Palestiniens en Cisjordanie pour commettre des attentats. (Crédit : Shin Bet)

Selon le Shin Bet, les tentatives récentes des Comités de résistance populaire ont été suivies « à toutes les étapes de la planification et ont été démasquées avant l’exécution des attaques ».

Le Shin Bet précise que des Comités de résistance populaire sont financés et soutenus par le Hamas, le groupe terroriste au pouvoir à Gaza.

« Le Shin Bet tient le groupe terroriste Hamas pour responsable de toute activité terroriste orchestrée de la bande de Gaza, et continuera à œuvrer, et de manière encore plus résolue, pour empêcher tout groupe terroriste de développer ses activités militaires contre l’État d’Israël », a déclaré le Shin Bet.

Ces arrestations interviennent alors que les violences continuent à s’intensifier en Cisjordanie, avec Tsahal poursuivant ses raids quasi-quotidiens face à une série d’attentats terroristes meurtriers perpétrés par des Palestiniens.

Ces derniers mois, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait 15 morts, presque tous des Israéliens, et plusieurs blessés graves.

Au moins 85 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.