Le tribunal de Haifa maintient sa décision et ordonne que le réservoir d’ammoniac soit vidé
Rechercher

Le tribunal de Haifa maintient sa décision et ordonne que le réservoir d’ammoniac soit vidé

La juge a déclaré qu'il s'agissait d'une "affaire qui porte atteinte à la vie et à la santé de centaines de milliers de personnes"

Le réservoir d'ammoniac de Haïfa. (Crédit : ministère de l'Environnement)
Le réservoir d'ammoniac de Haïfa. (Crédit : ministère de l'Environnement)

La Cour de justice de Haïfa a ordonné qu’un réservoir d’ammoniac soit vidé d’ici un mois, rejetant l’appel de la compagnie chimique qui a demandé l’annulation de la décision de février pour vider l’infrastructure de stockage.

La juge Tamar Sharon Netanel a évoqué dans la décision finale le danger que représente ce réservoir situé sur la baie de Haïfa pour les centaines de milliers de résidents.

« Le dommage potentiel n’est pas envisageable », a écrit Netanel dans le verdict. « C’est une affaire qui porte atteinte à la vie et à la santé de centaines de milliers de personnes. »

La décision de justice a souligné les intérêts économiques de la société Haifa Chemicals, mais a indiqué que la crise sanitaire potentielle pesait plus lourd que les éventuelles pertes financières.

Le groupe de production d’engrais qui gère le réservoir, a jusqu’au 1er avril pour les vider. La cour a également statué que l’infrastructure ne pourra pas être réutilisée pour du stockage d’ammoniac.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...